Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plombé par une crise de la demande, l’immobilier s’affale

Les prix des logements sont principalement en totale déconnexion avec le pouvoir d’achat et la capacité d’épargne des ménages marocains




Au Maroc, le marché immobilier connaît une crise réelle de la demande.
Il passe, ces dernières années, par une phase difficile caractérisée principalement par une décélération des prix et également par des baisses observées au niveau d’un certain nombre de villes.
C’est ce que vient, en effet, d’indiquer le Centre marocain de conjoncture (CMC) dans sa dernière lettre mensuelle précisant, dans ce sillage, que si le marché immobilier souffre d’une baisse significative de la demande, avec un affaiblissement d’une année à l’autre, le logement social, rattrapé par cette crise de la demande, n’a pas non plus été épargné, paraît-il. Et ce n’est pas tout. Les auteurs de ce Spécial «Conjoncture» ont le mérite de dévoiler que ce sont plusieurs facteurs qui sont derrière ce phénomène. Et d’expliquer cet état de fait par le niveau général des prix des logements principalement, qui est en totale déconnexion avec le pouvoir d’achat et la capacité d’épargne des ménages. «Suite à cette situation, et malgré la capacité de production de logement qui s’est développée considérablement ces dernières années, les nouveaux investissements sont en train de reculer amplement», font-ils savoir concluant à un impact sur l’ensemble de la chaîne de valeur de ce secteur.
Autant de constats dressés par le CMC et qui ont été corroborés par des professionnels de l’immobilier. Ainsi, Majid Alaoui, directeur général d’un cabinet spécialisé à Casablanca, a indiqué, dans une déclaration à Mubawab, que le premier trimestre 2015 était morose  marqué par plusieurs facteurs dont la chute des transactions, tous secteurs confondus, la baisse des prix des actifs immobiliers de 10% ainsi que les grands rabais proposés et effectués par les promoteurs en vue de faire écouler leurs stocks.
Et d’anticiper une tendance baissière des prix qui risque de suivre expliquant cette donne par le pouvoir d’achat des ménages qui ne peut accompagner ces prix. «Comment expliquer que les prix ont été multipliés par 2 ou 3 sur une période de 10 ans alors que le revenu des ménages est resté quasiment le même ?», s’étonne-t-il notant, dans la foulée, que les promoteurs commencent à avoir un stock d’invendus important et que faire beaucoup de promotion s’avère nécessaire dans ce cas de figure.
De même, il ne faut pas oublier que les acheteurs sont devenus plus exigeants  avec la Toile qui leur permet de comparer plusieurs produits sans pour autant avoir à se déplacer, estime-t-il. Et de relever que le comportement des consommateurs a changé et qu’ils sont devenus si méfiants des promoteurs (retard de livraison, non-respect des cahiers des charges…), qu’ils préfèrent acheter des biens finis. Toutefois, a-t-il souligné, dès que le rapport qualité/prix est excellent, les produits trouvent facilement preneurs généralement.   
Côté prévision et étant donné la situation actuelle, aucun changement n’est à considérer dans les mois à venir, selon ce professionnel qui pense néanmoins que si les prix deviennent intéressants et abordables pour certaines catégories, les transactions pourront repartir à la hausse.

Meyssoune Belmaza
Vendredi 10 Juillet 2015

Lu 1241 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs