Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plan d’action pour la relance de la destination Ouarzazate




Plan d’action pour la relance de la destination Ouarzazate
Le 5 mars 2013, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a reçu, dans ses bureaux, une délégation des professionnels et des salariés du secteur du tourisme de Ouarzazate. Cette délégation était composée des représentants de la Fédération nationale du tourisme, de la Confédération démocratique du travail et du Conseil provincial du tourisme de Ouarzazate.
L’objet de cette réunion était de partager avec le chef du gouvernement la situation sinistrée de la ville et d’envisager les pistes de développement touristique et économique de la région.
A cet effet, les membres de la délégation ont présenté au chef du gouvernement un état des lieux fidèle de la situation économique et sociale de la ville. Une situation de sinistralité qui a un impact considérable sur le climat d’investissement, le climat social et sur le développement touristique de la région. Cette région qui regorge d’atouts naturels et touristiques connaît l’un des taux d’occupation les plus faibles du pays (17% en 2012 et 14% en janvier 2013). La rentabilité des établissements hôteliers, maisons d’hôtes, agents de voyage, transporteurs touristiques, locations de voitures, gîtes ruraux, bivouacs et guides … pour leur majorité est catastrophique.
L’enclavement de la ville, terrestre et surtout aérien, l’insuffisance de la promotion de cette destination, complique encore plus cette situation.
Il est donc urgent et primordial de prendre toutes les dispositions nécessaires pour mettre en place un plan d’urgence pour la relance de la ville de Ouarzazate.
Des propositions d’un plan d’action ont été soumises à M. Benkirane. Ces propositions visent à refaire du tourisme un véritable levier de développement économique et social de la région. Elles concernaient aussi bien l’amélioration de la qualité du produit, l’amélioration de l’accessibilité aérienne, que l’amélioration de la situation financière et sociale des établissements touristiques …
M. Benkirane a salué cette initiative commune et innovante (professionnels, syndicat et élus de la profession). Il a confirmé son soutien total à ces actions et son implication dans la mesure où un climat de sérénité et de paix sociale règne entre les différentes parties.
Une commission mixte de suivi a été constituée pour proposer des mesures concrètes et veiller à leur mise en œuvre. Cette commission est constituée de toutes les parties prenantes (FNT, CDT et CPT Ouarzazate) et de la présidence du gouvernement qui s’engage à accompagner le déploiement des propositions qui en sortiront.

Libé
Jeudi 14 Mars 2013

Lu 141 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs