Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plan d’action pour davantage de visibilité dans les relations entre le Maroc et l’Union européenne

Accord de pêche imminent entre les deux parties




Plan d’action pour davantage de visibilité dans les relations entre le Maroc et l’Union européenne
Dans le cadre de la politique de voisinage et pour approfondir et développer le Statut avancé dont bénéficie le Maroc, un plan d’action est éminemment attendu. Selon Dirk Buda du Service européen d’action extérieur, un accord a été déjà préparé par les responsables marocains et européens et n’attend que la décision du Conseil qui serait déjà acquise. Ensuite, le plan d’action sera soumis au vote à la majorité qualifiée au Parlement. Dirk Buda qui est Desk Officer à la division du Maghreb au Service européen d’action extérieur est confiant et ne cache pas son  enthousiasme pour ledit plan. Devant les journalistes marocains en visite aux institutions européennes à Bruxelles, il a expliqué que tous les membres de l’Union sont d’accord et que le plan aura un impact positif pour les deux parties. « Il s’agit d’un partenariat très avancé et plus développé. C’est une association plus étroite qui préconise une adhésion technique et commerciale allant dans le sens de certaines libéralisations qui se feront graduellement selon les intérêts de chaque partie», a-t-il précisé.  Sans donner de détails, Dirk Buda a  précisé que l’accord concerne tous les domaines prioritaires qui intéressent et l’Union et le Maroc tels l’abolition des barrières tarifaires pour les produits industriels, l’accord sur l’agriculture, la libéralisation du secteur des services ou encore l’accord de pêche qui traîne depuis un certain temps. Information qui a été confirmée par M. Stevenson, président de la Commission de pêche. Interrogé par «Libé» à la fin des travaux de ladite Commission, M. Stevenson s’est dit pour l’accord qui interviendra, selon lui, avant la fin de l’été. «On attend les recommandations de la Commission européenne sur un nouvel accord avec le Maroc. En général, cet accord devrait aboutir dans les mois qui viennent. Personnellement, je suis pour car il solutionnera des problèmes de part et d’autre. Il permet aux pêcheurs européens de souffler en ces temps de crise, consolide les relations bilatérales en installant une plus grande confiance entre les deux parties», a indiqué le président de la Commission de la pêche sans préciser qu’il y a eu des obstacles et que certains s’opposent à cet accord en raison des côtes se situant dans nos provinces sahariennes.
Cependant, Dirk Buda est catégorique. L’Europe cherche à approfondir ses relations avec le Maroc à tous les niveaux à condition que le Royaume adopte une stratégie de convergence  et accélère les réformes qu’il a déjà entamées.
Pour définir un espace commun d’association plus étroite, le gouvernement marocain se doit d’abord, pour Buda, de faire en sorte que l’opérationnalisation de la Constitution soit effective à travers des lois organiques. L’Europe est consciente, poursuit-il, des efforts consentis par le Maroc mais certaines réformes et certaines initiatives s’imposent.  A commencer par la réforme de la Justice, de la Caisse de compensation, du Code de la presse, et l’amélioration du climat des affaires pour donner plus de confiance … Il a, par ailleurs, insisté sur la lutte contre la corruption et n’a pas apprécié les coupes budgétaires opérées par le gouvernement. Il a affirmé qu’en dépit de la crise, l’Union européenne poursuivra son aide financière sous forme de dons qui atteignent chaque année 200 millions d’euros. «L’Europe assistera le Maroc pour une stabilité et la mise en œuvre des réformes.
A une question sur l’UMA, il a souligné que c’est une entreprise difficile dans la conjoncture actuelle, vu la situation au Mali, selon Buda, elle va changer. «A terme, l’Algérie finira par comprendre que son intérêt est dans l’Union», a-t-il conclu.

Bruxelles-DNES : Kamal Mountassir
Jeudi 25 Avril 2013

Lu 726 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs