Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plaidoyer pour l’adoption des certifications “Halal” et “Bio” pour protéger le patrimoine culinaire marocain




L’organisateur du Salon Expo Halal international ou Mahal Expo, Mohamed El Ouahdoudi, a appelé jeudi, à Marrakech, à adopter des certifications "halal" et "bio" pour protéger le patrimoine culinaire marocain.
Intervenant à l’ouverture de la 6ème édition de ce salon qui se tient les 14 et 15 septembre, M. El Ouahdoudi a fait savoir que l’adoption des certifications halal et Bio  contribue à défendre le "Made in Morocco" et bénéficier de sa valeur ajoutée à l’international.
"Le patrimoine culinaire marocain connaît un succès au niveau mondial, mais il est menacé de pillage international et les opérateurs marocains ne savent pas le valoriser, le protéger et en tirer les bénéfices", a-t-il précisé.
A cette occasion, il a souligné que le Maroc est placé à la 7ème place mondiale dans le tourisme "halal" qui veille à personnaliser l’offre touristique par rapport à un public particulier, en présentant l’offre la mieux adaptée aux besoins des voyageurs musulmans.
M. El Ouahdoudi a noté que "le Maroc est classé à la 7ème place, car c’est un pays musulman et dispose de quelques gîtes qui offrent le tourisme "halal".
Au niveau de la finance islamique au Maroc, il a relevé la nécessité d’une adaptation complète de la législation dans ce domaine car, selon lui, le Maroc est encore loin de réaliser cet objectif en comparaison avec d’autres pays, notamment la Turquie, la Malaisie, Dubaï et l’Angleterre.
M. El Ouahdoudi qui a mis en avant les forces et les opportunités du produit Halal au Maroc, n’a pas manqué de signaler ses faiblesses et ses menaces, à savoir l’absence d’une stratégie d’économie halal, le manque de labels halal privés, et de partage d’expériences, la concurrence internationale acharnée, la démobilisation des entreprises et la non-éclosion d’un écosystème de la filière halal au Maroc.
A ce titre, il a indiqué que le marché mondial du halal qui est estimé à 500 milliards de dollars, peut sauver les petits commerces qui sont en train de disparaître à cause de l’apparition des grandes surfaces sur le marché.
Cette 6-ème édition qui a été marquée par l’organisation des séances d’entretiens en B to B avec les partenaires, connaît la participation de 8 pays, à savoir, l’Algérie, la Tunisie, la France, la Hollande, l’Angleterre, l’Italie, l’Espagne et quelques pays africains.
Mis en place à Marrakech en 2011 dans le cadre de la 10ème Convention France Maghreb, sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Mahal Expo est un forum et un salon professionnel au service de tous les acteurs internationaux du halal.
Mahal Expo est une rencontre d’affaires organisée tous les deux ans dans une région du Maroc, afin de faire découvrir les potentiels du "Made in Morocco" dans le halal et le bio, et de faire participer tous les opérateurs des régions du Maroc.
En 2018, Mahal Expo s’enrichit d’une nouvelle manifestation dédiée au Smart Food.

Samedi 16 Septembre 2017

Lu 536 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs