Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plaidoyer à Tanger pour une moralisation de la vie politique

Pour une mise en œuvre effective des dispositions de la Constitution




Les participants à une conférence sous le thème «La moralisation de la vie politique et le défi de la qualification de la scène politique au Maroc» ont appelé, samedi à Tanger, à une moralisation de la vie politique à même de consolider l'édifice démocratique du Maroc, répondre aux aspirations de la société et garantir un développement global.
Des politiques, des chercheurs et des académiciens ont souligné la nécessité d'œuvrer de concert pour rétablir la crédibilité de l'action politique, lutter contre toute forme de «corruption politique» et consacrer une culture basée sur les valeurs de probité, de compétition loyale, de dignité, de justice et de sacrifice au service de l'intérêt général.
La moralisation de la vie politique «n'est pas une problématique nouvelle», mais revêt aujourd'hui une importante particulière, eu égard aux nombreux défis à surmonter et au contexte général actuel qui intervient dans le cadre de la préparation aux élections législatives prévues en octobre prochain, ce qui implique une mobilisation forte à la fois de l'Etat, des partis politiques et du citoyen, notamment des jeunes pour donner à la démocratie marocaine une nouvelle impulsion, instaurer les principes d'une bonne gouvernance de la chose publique et réussir la nouvelle décentralisation, ont-ils relevé.
La participation massive peut être aussi porteuse d'une démarche efficace pouvant moraliser la vie politique, en contribuant à endiguer «la corruption électorale et les pratiques malhonnêtes», ont souligné les participants à cette conférence, organisée à l'initiative du Master de gestion de la chose publique locale à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tanger relevant de l'Université Abdelmalek Essadi.
Les intervenants ont de même souligné la nécessité de réhabiliter l'action politique à travers une mise en œuvre effective des dispositions de la Constitution de 2011, l'adoption des règles d'éthique et de déontologie dans l'exercice politique et la vulgarisation d'une saine éducation politique, mettant l'accent sur l'importance de lier l'exercice de toute responsabilité ou mandat aux impératifs de contrôle et de reddition des comptes.
Dans une déclaration à la MAP, le doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tanger, Mohamed Yahya, a fait savoir que la Constitution de 2011 a fait de la moralisation de la vie politique «un axe majeur», se félicitant d'un tel débat qui permet de sensibiliser les intervenants et les jeunes en particulier sur cette problématique, mais aussi de faire le bilan des efforts en la matière.
M. Yahya qui a mis en relief le rôle important des acteurs politiques dans la moralisation de la vie politique, a indiqué que l'un des problèmes majeurs est le «faible» taux de participation aux échéances électorales, mettant l'accent sur l'importance d'une participation massive pour faire face à toutes les contraintes auxquelles le pays est confronté.
De son côté, le coordinateur du Master de gestion de la chose publique locale, Mohamed Amrani Boukhabza, a fait savoir que cette conférence académique constitue à la fois une occasion pour susciter une réflexion générale et s'arrêter sur des questions pouvant porter atteinte au processus démocratique dans lequel s'est engagé le Royaume, et rendre hommage à des personnalités qui ont marqué de leur empreinte la scène politique nationale.
Des hommages ont été rendus, à cette occasion, à Mohamed Bensaid Ait Idder, Abdelouahed Radi et Ismail Alaoui, en reconnaissance de leurs efforts louables en faveur de la moralisation de la vie politique au Maroc.

 

Mardi 15 Mars 2016

Lu 412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs