Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pieux ? Ouais ! Inutile ? Sûr




Cela aurait été décevant de voir Ramadan arriver à son terme sans qu’il le finisse en beauté en nous gratifiant de l‘une de ses perles devenues légendaires.
C’est depuis Tétouan qu’il a sévi, bien que «La Colombe blanche» ne lui ait rien demandé.
On retiendra surtout entre autres réflexions de haute facture, celle que, pince-sans-rire, il a balancée à la face de son auditoire.
«L’intégrité des élections, c’est entre les mains de Dieu». Que doit-on comprendre  par là ? Y aurait-il un autre degré que celui, basiquement, premier ?
Essayons de décoller tout de même.
Des élections libres, transparentes ne souffrant d’aucune triche. C’est une affaire exclusivement divine. C’est lui, et personne d’autre qui doit y veiller.
Moi, Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement de mon état, je n’ai rien à promettre à propos d’un sujet qui me dépasse.
Aux urnes citoyens ! Et si jamais, ce n’est pas ce à quoi vous devez vous attendre, levez les mains au ciel, pour en … rendre grâce à Dieu. Aucune contestation, aucun recours à la justice … terrestre si l’on suit le raisonnement d’un chef qui,  trop de mal à se prendre au sérieux, ne pourrait être envisageable.
Non, mais c’est trop grave. Pendant que les différents protagonistes exhortent les citoyens à prendre part aux élections, lui, Benkirane, fait tout pour les en dissuader.
Pas si bête que ça le patron du parti de la Lampe. Il sait parfaitement que s’il est là où il est, c’est parce que trop de citoyens avaient été dégoûtés des urnes.
Son problème depuis qu’il est là où il est, c’est qu’il n’a jamais su faire la part des choses. Il n’est jamais parvenu à faire la part des choses. La tête du gouvernement n’est pas celle du PJD que l’on sache.
Se perdant dans ses habituelles contradictions, il a ajouté, toujours depuis Tétouan, que le Roi lui a expressément signifié que la responsabilité des élections lui incombait à lui, Benkirane, chef du gouvernement de son état. As-tu compris  Si Abdelilah (Wach fhamti w lalla?).
Entre nous, qu’est-ce qu’il fait Benky à part se cacher entre Dieu et le Roi ?

Vendredi 17 Juillet 2015

Lu 1568 fois


1.Posté par DR IDRISSI MY AHMED le 20/07/2015 16:30
A force de lui taper dessus, il va s’endurcir , sans rien, céder .
Ce n'est pas du genre à lâcher prise. e pense .
Que revive la KOUTLA , avec tous ses anciens membres pour la recomposer !
Ou est-ce que je vis dans les rêves incomplets du passé ?
Avec tous ces déchirements des partis princeps et de leurs potentiels homologues su moment....

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs