Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Philipp Lahm veut le titre




Philipp Lahm veut le titre
Philipp Lahm, capitaine au profil atypique de la sélection allemande, a résolument fixé le cap sur la victoire finale pour son équipe, lors de l'Euro-2012 qui démarre samedi pour la Mannschaft, contre le Portugal à Lviv.
"Sans titre, on ne pourra pas parler de génération dorée à notre sujet", avait reconnu sans ambages Lahm dans une interview en mai.
Après avoir collectionné les places d'honneur (3e des Mondiaux en 2006 et 2010, 2e de l'Euro-2008) en sélection ces dernières années, et au sortir d'une saison avec le Bayern où il a frôlé du doigt les trophées sans les soulever (2e de la Bundesliga, finaliste de la Coupe d'Allemagne et de la Ligue des champions), sa soif de titre est immense.
"En football, on ne peut pas faire mieux" qu'un titre, a-t-il aussi confié mercredi. Et pour lui, l'heure de l'Allemagne a sonné.
"Je crois fermement à nos chances. Nous avons la qualité nécessaire dans notre jeu (...) Le groupe est sain, nous avons des joueurs très forts techniquement, nous sommes prêts", a-t-il martelé.
Jeudi encore, il a jugé que l'Allemagne "a encore franchi un pas" par rapport à celle de 2010, qu'il avait qualifiée de "meilleure équipe dans laquelle j'ai jamais joué". Et chez cet homme posé et intelligent, dont le physique peu impressionnant est éloigné des "mâles dominants" au caractère bien trempé qui héritaient traditionnellement du brassard, comme Michael Ballack, Lothar Matthäus, ou Oliver Kahn, un discours aussi affirmé traduit bien sa détermination.
"Gendre idéal"
Lahm s'est retrouvé propulsé capitaine de la Mannschaft, il y a deux ans, après la blessure de Ballack juste avant le Mondial sud-africain.
Si être capitaine n'a "jamais été un objectif en soi" pour lui, il reconnaît toutefois s'être "toujours beaucoup occupé de l'équipe, j'ai beaucoup réfléchi à la tactique, même quand je n'étais pas capitaine. Mais c'est évidemment encore plus le cas maintenant". Aujourd'hui encore, sporadiquement, on lui reproche son côté gendre idéal, laissant entendre que l'Allemagne ne gagnera jamais rien sans un "tueur" comme chef de meute, mais il prend cela avec recul.
"Je suis un garçon poli, et je le resterai. Je ne vais pas changer. Je dirigerai mon équipe comme bon me semble et on verra bien si un jour ça débouche sur un titre", a-t-il ainsi répliqué jeudi lors de la conférence de presse au camp de base allemand à Gdansk (Pologne).
Controverses
Dans une équipe avec autant de joueurs de talent et qui évoluent dans les plus grands clubs, il ne cherche pas à tirer la couverture à lui. "J'essaye de rester celui que j'ai toujours été et d'avoir de l'influence sur l'équipe là où c'est nécessaire", se contente-t-il d'expliquer.
Et à 28 ans, du haut de ses 86 sélections, celui qui va bientôt être papa pour la première fois d'un garçon ne craint pas la controverse, y compris sur des sujets de société ou politique. Dans son autobiographie, sortie il y a presque un an, il égratignait les sélectionneurs qu'il avait côtoyés depuis 2004, comme Rudi Völler ou Jürgen Klinsmann, provoquant la colère du manageur de l'équipe nationale, Oliver Bierhoff, qui avait estimé qu'il avait "dépassé les bornes".
Il avait aussi été très critiqué pour avoir conseillé aux joueurs de foot de taire leur homosexualité, estimant que la société n'était "pas prête".
Plus récemment, Lahm avait suggéré au patron de l'UEFA, Michel Platini de s'exprimer publiquement sur les problèmes politiques en Ukraine. Ce dernier avait sèchement répondu: "M. Lahm n'est pas mon chef".

AFP
Samedi 9 Juin 2012

Lu 276 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs