Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Petro Porochenko expose à la Nation un plan de paix incluant un dialogue

Les combats se sont poursuivis samedi en dépit d'un cessez-le-feu




Le président ukrainien Petro Porochenko a exposé dimanche à la Nation son plan de paix pour l'Est séparatiste incluant un dialogue avec les rebelles prorusses n'ayant commis "ni meurtre ni torture", afin de restaurer l'intégrité du pays. Moscou a jugé samedi que les conditions mises en avant par le président pro-occidental pour faire cesser une violente insurrection ayant fait au moins 375 morts depuis avril, étaient "irréalistes" sans participation des séparatistes à la table des négociations.
Ce discours de 12 minutes, envoyé dans la nuit aux télévisions qui l'ont diffusé, intervient après l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu d'une semaine décrété par Kiev à ses troupes pour permettre aux rebelles de déposer les armes. Samedi, les combats entre l'armée et les insurgés se sont pourtant poursuivis avec le même acharnement. "Des vues diamétralement opposées ne seront pas une barrière à la participation aux négociations. 
Je suis prêt à discuter avec ceux qui se sont fourvoyés, qui ont, par erreur, adopté des positions séparatistes. A l'exception, bien sûr, de ceux qui ont été impliqués dans des actes de terrorisme, de meurtre ou de torture", a déclaré le président, investi le 7 juin avec le soutien des dirigeants occidentaux. "Je garantis de plus la sécurité pour tous les participants aux négociations, pour tous ceux qui veulent adopter le langage des arguments au lieu du langage des armes".
Ce plan de paix, qui inclut la création d'une zone tampon de 10 km à la frontière entre l'Ukraine et la Russie et un couloir pour les mercenaires russes leur permettant de rentrer en Russie une fois leurs armes déposées, avait été dévoilé vendredi sur le site internet d'une télévision locale.
Un chef rebelle avait auparavant jugé que les efforts de Petro Porochenko étaient "insignifiants" tant qu'ils n'incluaient pas le retrait total des troupes ukrainiennes dans l'Est et une reconnaissance de leur indépendance. 

AFP
Lundi 23 Juin 2014

Lu 63 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs