Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Petite prestation du Onze national à Bakau : Il y a péril en la demeure




Petite prestation du Onze national à Bakau : Il y a péril en la demeure
Serait-ce un point de gagné ou deux de perdus ? Seul l’avenir nous dira si l’équipe nationale avait entamé du bon pied ou en catastrophe le parcours des éliminatoires, groupe «C» pour le Mondial brésilien en 2014.  
Samedi au stade de l’indépendance à Bakau, le Onze gambien et son homologue marocain se sont contentés d’une issue de parité, un but partout, dans un match à mourir d’ennui.
Les locaux, qui, de par de le passé, n’avaient jamais remporté un match contre le Maroc, sont parvenus à forcer leur premier nul devant une sélection marocaine qui donne beaucoup plus de signes d’inquiétude que de confiance. Les Gambiens ont été les premiers à ouvrir la marque, exploitant une bévue d’une charnière centrale revue mais sans être corrigée pour la énième fois. Belmaâlem et Benatia n’ont vu que du feu lorsque Pa Modou Jagne a trompé la vigilance de Nadir Lamyaghri au quart d’heure du jeu.   
Pathétique, certes, mais il faut rendre à cette équipe marocaine ce qui lui appartient. Le score aurait pu être en sa faveur avant le retour aux vestiaires si l’arbitre avait sifflé un penalty évident et s’il n’avait pas refusé un but de Yassine Salhi qui n’était pas en position de hors-jeu.
Au cours de la seconde période, Gerets au pied du mur, a procédé à deux changements d’un seul coup en intégrant Abourazzouk et Mrabet avant de jouer sa dernière carte El Arabi qui ont relevé Salhi, Barrada et Aït Fana qui, pour sa première cape officielle, a beau manœuvrer, mais sans pour autant trop inquiéter l’arrière-garde gambienne. Trois changements qui auraient pu coûter cher à l’équipe après la blessure de Belhanda, forfait d’ailleurs contre la Côte d’Ivoire. La sélection a complété la partie réduite à dix, mais elle a pu avant d’être en infériorité numérique remettre les pendules à l’heure suite à une réalisation du capitaine Houcine Kharha à moins d’un quart d’heure de la fin du temps réglementaire.
Bref, ce fut une explication où l’équipe du Maroc a montré toutes ses limites et qu’elle est bien loin du niveau requis pour aborder dans de bonnes dispositions ces éliminatoires. A moins de montrer un tout autre visage le 9 juin courant à Marrakech devant la Côte d’Ivoire pour le compte de la deuxième journée du groupe « C » des qualifs pour le Mondial, sachant que pour sa première rencontre, la sélection ivoirienne a disposé à Abidjan de la Tanzanie sur la marque de 2 à 0, grâce aux réalisations de Salamon Kalou et Didier Drogba.
Pour rappel, le Onze national bouclera la phase aller des éliminatoires par un déplacement le 22 mars prochain à Dar Es- Salam où il sera attendu par la Tazanie.  L’équipe nationale débutera les matches retour à domicile, en recevant la Tanzanie (7 juin 2013), avant d’accueillir la Gambie (14 juin 2013) et d’aller croiser le fer à Abidjan (6 septembre 2013) avec la Côte d’Ivoire.
Quarante sélections réparties sur dix groupes de quatre, zone Afrique, se disputent les éliminatoires de la Coupe du monde FIFA 2014. Les dix équipes qui termineront en pole position de chaque poule s’affronteront en match barrage aller (11-13 octobre 2013) et retour (15-17 octobre 2013) et les cinq vainqueurs décrocheront leurs tickets pour le Mondial brésilien.

Tirage au sort de la CAN 2013

Le tirage au sort du prochain tour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN-2013), dont la phase finale aura lieu en Afrique du Sud, aura lieu finalement à Johannesburg, a indiqué la Confédération africaine de football (CAF).
"Initialement prévue au Caire, l'opération aura lieu finalement à Johannesburg, le 4 ou le 5 juillet prochain", ajoute la même source.
Le tirage au sort du tableau final de la compétition, prévu pour le 26 octobre se déroulera également dans la ville sud-africaine.
La CAN-2012, disputée au Gabon et en Guinée Equatoriale, a été remportée par la Zambie aux dépens de la Côte d'Ivoire (0-0, 8-7 tab).

MOHAMED BOUARAB
Lundi 4 Juin 2012

Lu 538 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs