Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Perspectives d’une reprise sur les chapeaux de roues en Botola Elite 2

Le délicat déplacement du CAK à Bernoussi nourrit les ambitions de l’UST qui reçoit le CAYB




Perspectives d’une reprise sur les chapeaux de roues en Botola Elite 2
Après une trêve de plus d’un mois, le championnat Elite 2 ou plus communément de deuxième division, reprend ses droits ce week-end avec une entrée en la matière, dès samedi, pour le moins explosive. En effet, en lever de rideau, l’unique confrontation de samedi qui plus est, à cinq points, verra l’IZK se rendre en terre tadlaouie pour y jouer la Jeunesse de Kasbat Tadla. 
Les deux formations ambitionnent sérieusement l’accession L’IZK est sur le podium à trois encablures du leader, l’insolent CAK tandis que son vis-à-vis du jour, la JSKT, pointe à la cinquième place à une longueur, juste derrière son meilleur ennemi le RBM et deux points des Zemmouris. Le dauphin patenté de l’exercice actuellement n’est autre que la suprenante équipe de l’US Témara qui suit à deux points l’échappée Zaïanie. Autre larron à espérer une bouchée du butin au final, l’US Mohammedia qui, quoique inconstant, cahin-caha et à deux victoires de la tête, arrive à suivre le rythme du groupe aux commandes.
Dans cette histoire d’accession, on n’occultera aucunement les ambitions cachées du CODM et de l’IRT à neuf points d’écart et de la JSM à dix points et qui ont une quinzaine de journées pour se refaire une santé de « winners ». Le CAYB, le MCO et RB, baignant dans les eaux calmes du ventre mou, on n’en dira pas autant des Soussis du CCH et de l’USMAM respectivement à quatre et trois longueurs seulement des relégables de service que sont les porteurs du bonnet le RAC et l’USMO. 
Voilà pour l’état des lieux de cette seconde division à mi-chemin du parcours et qui, mine de rien, passionne qu’on le veuille ou non et l’engouement populaire du côté des Zaïanes en dit long sur la chose. 
La reprise, mis à part donc la bataille des outsiders de samedi entre la JSKT et l’IZK, sera effective et réellement dimanche avec sept rencontre toutes de bonnes factures en perspective. C’est ainsi qu’à tout seigneur tout honneur, le leader sera en vadrouille pour une ardue mission du côté de Casablanca pour y défier le Rachad Bernoussi. Les Banlieusards qui se doivent de montrer un autre visage à leurs supporters ont là, une sacrée équation à résoudre. Le CAK n’est jamais autant à l’aise que chez les autres, ce qui d’ailleurs lui vaut d’être en tête du classement.
Ce déplacement est du tout bon pour son dauphin l’UST qui, lui, reçoit le CAY Berrechid et Saïd Sedikki. L’US Témara dont on dit qu’elle a les poches trouées est vraiment la surprise du chef. Avec toutes les misères du monde, Témara a réussi le singulier pari de terminer à la seconde place en cette phase-aller et n’a guère l’intention d’en dévier d’un iota son cap. Le courage et la persévérance vont souvent de paire pourvu que ça dure. 
L’USM en un court déplacement du côté du Père Jégo où il fait bon tâter une pelouse généreuse, espérera bien y récolter quelque chose, histoire de reprendre quelques couleurs. En ce championnat ouvert à toutes éventualités, le RAC qui est bien enlisé aura, foi de Mendoza, tendance pour une première bonne résolution de 2014 à ne pas se laisser prendre. 
Le CODM en recevant le CC Houara en son Honneur de stade aura à l’occasion de cette mise en bouche une excellente occasion de revoir ses ambitions à la hausse. Mais n’enterrons pas les Houaris jamais autant imprévisibles et dangereux qu’acculés à se défendre. Son compagnon de palier l’IRT aura, à un niveau de difficulté supérieur, une tâche assez corsée en recevant un ogre de l’exercice, le RBM en l’occurrence. Le RBM qui a connu quelques menues difficultés en fin de parcours voudrait bien rattraper les points perdus. L’IRT dont la mi-saison est passée par pertes et profits, compte bien et même distancé, redresser la barre pour le restant des quinze journées à venir. 
Enfin, MCO-JSM où deux ex-grands dans toute la splendeur d’une décadence s’affrontent à Oujda en un match sans grande pression ni même passion. Tandis que l’autre Oujdi de service, la lanterne rouge l’USMO ira se faire voir à Aït Melloul.  

Mohamed Jaouad Kanabi
Jeudi 6 Février 2014

Lu 273 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs