Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Performances inédites pour le SIAM 2013




Performances inédites pour le SIAM 2013
D’une édition à l’autre, le SIAM conforte sa place sur la carte des salons internationaux de l’agriculture. Cette édition a été inédite tant sur le plan quantitatif qu’au niveau qualitatif.
Après le tomber de rideau de la huitième édition du Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAM), qui s’est déroulée entre le 24 et le 28 avril, l’heure est au bilan.
 Cette édition a confirmé le leadership africain du Salon avec un nombre de visiteurs qui a avoisiné les 800.000 et qui aurait pu frôler le million, si on avait laissé entrer les foules humaines qui se rassemblaient devant les entrées du Siam chaque fin d’après-midi, car les organisateurs avaient opté pour la fermeture des portes du Salon par crainte de saturation.
Outre la forte affluence des professionnels, des visiteurs étrangers et des Méknassis, cet évènement phare marque la ville chaque année. Il s’agit des «explorateurs» du monde de l’agriculture qui affluent des quatre coins du Maroc.
Au niveau de l’exposition, 1060 exposants ont pris place aux stands au lieu de 900 une année auparavant. Cette édition s’est distinguée aussi par la forte participation étrangère.
 Le SIAM a accueilli des délégations venues de 51 pays étrangers au lieu des 42 enregistrés en 2012. Cette année, c’est la Belgique qui était l’invitée d’honneur avec en vedette sa race bovine «Bleu Blanc Belge» qui fait plus d’1,2 tonne et dont la semence est commercialisée au Maroc. Cette édition a connu aussi l’extension de la superficie d’exposition couverte, passant de 70.000 à 80.000 m2.
Concernant la nouveauté, l’espace réservé aux coopératives agricoles nationales s’est élargi de manière significative : 180 coopératives étaient présentes, alors qu’elles n’étaient que 30 lors de la première édition.
Comme à l’accoutumée, les pôles «Elevage» et «Produits du terroir» ont attiré le plus grand nombre de curieux à tel point que voir un animal d’élevage dans son box relevait de l’exercice physique.
Cette édition du SIAM est venue confirmer l’attachement des Marocains à la terre et à l’agriculture. Ainsi 4 Marocains sur 10 vivent des activités agricoles. En plus de ce succès à la fois professionnel, économique et social, le SIAM s’est ouvert sous le signe d’une bonne saison agricole avec une récolte qui devrait atteindre 97 millions de quintaux (Mq), contre 80 millions en 2012 et un record de 52 Mq pour le blé tendre. Donc de belles perspectives.

Libé
Jeudi 2 Mai 2013

Lu 1317 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs