Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Percée des forces antijihadistes à Minbej bastion de l’EI dans le nord de la Syrie

Cinq millions de civils bloqués dans des zones difficiles à atteindre




Des combats de rue faisaient rage jeudi à Minbej entre le groupe Etat islamique (EI) et les forces arabo-kurdes qui ont réussi à entrer dans cette ville stratégique pour les jihadistes dans le nord de la Syrie.
Cette percée des Forces démocratiques syriennes (FDS) est intervenue 23 jours après le début d'une offensive lancée pour reprendre cette ville de la province d'Alep.
Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG qui s'appuie sur un vaste réseau de sources dans le pays en guerre, des dizaines de milliers de civils sont toujours bloqués à Minbej d'où 8.000 habitants ont pu fuir depuis le début de l'offensive le 31 mai.
"Sous la couverture des appareils de la coalition, les FDS sont entrées du côté sud à Minbej", ville aux mains de l'EI depuis 2014, elles ont réussi à forcer les défenses de l'EI quelques heures après avoir pris un village à la périphérie sud-ouest", a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane.
"Les éléments de Daech tentent d'entraver notre progression avec des engins explosifs et des voitures piégées", a indiqué à l'AFP un responsable militaire des FDS sur le front. "Mais nos forces, en coordination avec la coalition, sont déterminées à avancer à l'intérieur de la ville et éliminer tous les combattants de Daech", a-t-il dit.
Les FDS, dominées par les forces kurdes, sont parvenues à assiéger Minbej il y a une quinzaine de jours, privant les jihadistes de leur principal carrefour d'approvisionnement de la frontière turque vers Raqa, leur capitale de facto en Syrie située plus à l'est.
Pour défendre leur fief, les jihadistes avaient mené des attaques suicide quasi-quotidiennes contre les FDS, leur infligeant de lourdes pertes. Selon l'OSDH, 63 membres des FDS ont péri depuis le début de l'offensive, ainsi que 458 jihadistes.
Six civils, dont un enfant, ont en outre été tués dans l'explosion d'une mine alors qu'ils fuyaient Minbej, selon l'OSDH.
Sur un autre front, les forces du régime appuyées par l'aviation et les militaires de l'allié russe tentent d'avancer de nouveau en direction de la province de Raqa, voisine de celle d'Alep, après en avoir été évincées par l'EI lundi. Après leur retrait forcé, les pro-régime ont donc pris position à la frontière entre les deux provinces.
Sur le plan humanitaire, le coordinateur humanitaire de l'ONU pour la Syrie, Yacoub El Hillo, a annoncé que l'ONU allait mettre en place en juillet un pont aérien entre Damas et Qamichli, une ville du nord-est de la Syrie actuellement inaccessible par la route et dont la population, en majorité kurde, a désespérément besoin d'aide.
Située près de la frontière turque, Qamichli n'a pu recevoir d'aide par voie terrestre à partir du territoire syrien "depuis début 2014", a expliqué Bettina Luescher, porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU qui supervisera l'opération.
Cette ville fait partie de la province de Hassaké qui n'est accessible par la route à partir du reste du territoire syrien qu'en passant par les provinces de Raqa et Deir Ezzor, dominées par l'EI.
L'ONU espère en outre ravitailler 1,2 million de civils par la route en juillet dans les zones assiégées ou difficiles d'accès, a indiqué le patron des opérations humanitaires de l'ONU Stephen O'Brien.
Selon lui, le nombre de civils bloqués dans des zones que les agences humanitaires ont du mal à atteindre s'élève désormais à environ cinq millions.

Samedi 25 Juin 2016

Lu 844 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs