Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

People




People
Lance Armstrong se reconvertit dans la musique

Ce n’était pas évident à deviner, mais en fait Lance Armstrong est quelqu’un plein d’humour. L’ancien leader de l’US Postal, banni des compétitions sportives à vie, a trouvé de quoi s’occuper en faisant quelques extras pour le groupe de musique Lance Herbstrong, créé par un trio d’amis à lui.
L’Américain, qui joue de la batterie avec un sens du rythme presque aussi mécanique que son coup de pédale de la grande époque, a fait sa première apparition le week-end dernier lors du festival de reggae d’Austin. Il y a peut-être joué  «Legalize it», l’un des titres phare du groupe selon son site Internet.


People
Gwyneth Paltrow refuse le botox

Après Nicole Kidman, c’est Gwyneth Paltrow qui se confie sur son expérience. “J’ai sûrement tout testé. J’ai peur de passer sur le billard, mais on en reparlera quand j’aurais 50 ans J’ai testé beaucoup de choses, mais je ne referai pas de botox, j’avais l‘air folle. Je ressemblais à Joan Rivers”. Un compliment qui ne risque pas de tomber dans l’oreille d’un sourd.
Alors que son régime et sa manière de vivre ont mis son mariage à mal, l’actrice de Seven privilégie aujourd’hui des produits naturels : “J’utilise des produits naturels, mais je fais du laser. C’est ce qui rend la vie intéressante, trouver le juste équilibre entre la cigarette et le tofu”. En effet, la star s’autorise une cigarette par semaine. Une nouvelle surprenante à la vue de son hygiène de vie irréprochable.
Pourtant, son véritable secret de beauté réside dans le laser. En véritable aficionado, elle explique le secret de sa peau lisse : “J’ai été mauvaise avec les produits de beauté, mais maintenant, je m’exfolie tous les soirs et j’utilise beaucoup d’huiles organiques sur mon visage. Et j’ai un super dermatologue à L.A. qui m’a fait une séance de laser la dernière fois que j’y suis allée. Cela s’appelle Thermage. Ce n’est pas invasif. Je suis allée dîner juste après et je n’avais pas l’air anormal, mais c’est un peu douloureux. C’est comme si quelqu’un vous faisait claquer des élastiques avec des décharges électriques sur le visage. Mais, je le referai car c’est comme si l’on vous retirait cinq ans”.

Libé
Jeudi 25 Avril 2013

Lu 190 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs