Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

People




People
Britney Spears

Un juge de Los Angeles a mis fin à toute action en justice de la part de Sam Lutfi, après que les avocats de Britney Spears et sa famille ont fait valoir qu'il n'avait pas pu prouver les faits qu'il avançait, et ce après six jours d'audience.
Sam Lutfi, 38 ans, qui fut un temps très proche de la chanteuse et même carrément son manager, avait décidé de poursuivre Britney pour défaut de paiement ; le père de la star, Jamie Spears, pour l'avoir frappé ; et la mère Lynne Spears pour, soi-disant, l'avoir diffamé dans son livre sorti en 2008.
"Je me suis vraiment longuement et durement penchée sur ce sujet", a déclaré la juge de la Cour supérieure Suzanne Bruguera, avant de classer l'affaire. "C'est la meilleure chose à faire".
L'avocat de Jamie Spears, Leon Gladstone, a déclaré après l'audience : "Nous sommes ravis, nous pensons que c'est le bon résultat".
Jamie, lui-même, a fait une accolade à son équipe juridique, mais a refusé de commenter le verdict.
Sam Lutfi quant à lui, est apparu impassible, puis a dit : "Je vais faire appel", avant de quitter la salle d'audience.

People
 Amy Winehouse

La maison d'Amy Winehouse a été cambriolée. Un malfaiteur a dérobé la robe de mariée et une robe de gala dans la maison de Camden, à Londres, où la chanteuse est décédée le 23 juillet 2011. Les vêtements devaient être mis aux enchères le mois prochain à New York afin de lever des fonds pour la Fondation Amy Winehouse, qui finance des hôpitaux pour enfants et vient en aide aux jeunes ayant une dépendance à la drogue et l'alcool.
Mitch, le père d’Amy Winehouse trouve "ignoble" que quelqu’un ait volé certaines robes de sa fille et a du mal à croire que quiconque ait pu s’enfuir avec. "C’est un choc", a-t-il déclaré au tabloïd britannique "The Sun". "C’est ignoble que quelqu’un ait pu voler quelque chose en sachant qu’une valeur sentimentale y était attachée. La maison de Camden est en vente alors tous ces objets ont été étiquetés, numérotés et classés pour le rangement", a continué Mitch Winehouse.

Libé
Mardi 6 Novembre 2012

Lu 105 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs