Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

People




People
Barack Obama

Le président Barack Obama a affirmé vendredi être l’”admirateur en chef” des sportifs américains, en recevant en grande pompe à la Maison Blanche, les athlètes des jeux Olympiques et Paralympiques de son pays.
“Je suis l’admirateur en chef!”, s’est exclamé M. Obama aux côtés de plusieurs dizaines de sportifs de haut niveau, dont la star de la natation Michael Phelps, devenu à Londres l’athlète le plus titré de l’histoire des Jeux, avec 22 médailles dont 18 d’or.
Le président a rendu un hommage appuyé aux participants américains aux JO de Londres, d’où les Etats-Unis sont repartis avec 104 médailles, dont 46 en or, prenant la première place du tableau des médailles. En outre, pour la première fois, les sportives américaines ont décroché plus de médailles que les hommes.
“Nous ne pourrions pas être plus fiers de vous. Vous nous avez offert un été que nous n’oublierons jamais”, a assuré le président.
M. Obama, accompagné de son épouse Michelle et de son vice-président Joe Biden, a ensuite serré les mains des athlètes pendant près d’une heure sur la pelouse Sud de la résidence exécutive, au coeur de Washington.

Ben Affleck

Ben Affleck dit les choses comme elles sont : il préfère travailler sur ses films plutôt que de passer du temps avec ses enfants. Un point c’est tout.
L’acteur de 40 ans devenu réalisateur revient sur tous ces petits soucis dans une interview pour le site Details. En promo pour son prochain film, Argo, Ben se lance dans les petites confessions du père peu présent qu’il est. «Heureusement, ma femme est très patiente. Elle s’occupe de tout. Quand j’ai du temps, j’essaie de le passer avec mes enfants, même si c’est juste pour être là physiquement au moment du bain. Mais mon esprit vagabonde tout le temps, je suis là et je pense : quel éclairage allons-nous donner à cette scène demain?»
Autrement dit, l’acteur/réalisateur n’a qu’une chose en tête : le cinéma. Et selon lui, pas facile de concilier vie professionnelle avec vie familiale quand on est dans le métier : «Tous les projets qu’on me propose entrent en compétition avec ma famille. Je ne veux pas être un papa au foyer. Travailler est vraiment important pour moi, comme pour ma femme. Mais j’ai besoin que mon travail signifie quelque chose, qu’il me donne une raison de ne pas être chez moi avec ma famille». Autrement dit, tout l’amour qu’il ne donne pas à sa famille, il le donne à ses films. Magnifique.

People

Libé
Mercredi 19 Septembre 2012

Lu 123 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs