Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

People




People
Madonna à la recherche de fonds

La chanteuse américaine Madonna, dont la fortune est évaluée à 650 millions de dollars, a lancé une nouvelle collecte de fonds pour soutenir un chirurgien pédiatre du Malawi, a annoncé sa fondation dimanche.
A travers sa Fondation Raising Malawi, enregistrée aux Etats-Unis, la reine de la pop music a envoyé des milliers d'e-mails à ses fans et ses admirateurs, s'adressant à ses "Chers amis" pour leur demander "5 dollars ou plus pour aider quelqu'un comme le Dr Erick Borgstein, le seul chirurgien pédiatre du Malawi depuis des années et aide des orphelins et des enfants en danger au Malawi".
La pauvreté au Malawi concerne 39% des 13 millions d'habitants et le pays compte plus d'un million d'orphelins et d'enfants blessés alors qu'il y a moins de 200 médecins, donc d'énormes besoins dans le système médical.
La Fondation n'indique pas quelle somme doit être collectée pour cette nouvelle action, plus d'un an après avoir annulé la construction d'une école de filles à Chinkhota, un village des environs de la capitale malawite Lilongwe, dans lequel 3,8 millions de dollars ont été engloutis pour rien.
Sa fondation a aussi été visée par une enquête du fisc américain tandis que le fisc du Malawi a commencé à s'intéresser aux conditions d'achat du terrain à Chinkhota.
Le projet a été relancé début 2012 avec BuildOn, une ONG spécialisée dans le soutien scolaire qui a construit en vingt ans plus de 400 écoles en Afrique (Mali, Sénégal, Malawi), au Nicaragua, au Népal et à Haïti.
Madonna projette de financer la construction de dix établissements, plus petits que son projet initial, mais pouvant accueillir au moins mille élèves, surtout des filles.
BuildOn a construit déjà 54 écoles primaires au Malawi et la star a financé notamment un dispensaire pour des orphelins du sida.
Madonna a adopté deux enfants au Malawi, un petit garçon, David Banda, en 2006 lors de sa première visite dans ce pays, puis une fillette de 3 ans Mercy James, en 2009, déclenchant une vive polémique sur les passe-droits dont la star a pu bénéficier pour accélérer la procédure, grâce à sa célébrité et sa richesse.

Libé
Vendredi 27 Juillet 2012

Lu 132 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs