Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pékin prône un dialogue Washington-Pyongyang

Internet perturbé durant plusieurs heures lundi




Pékin prône un dialogue Washington-Pyongyang
Pékin a suggéré mardi un dialogue entre Washington et Pyongyang sur les attaques informatiques, sans commenter la longue coupure d'Internet lundi chez son voisin et allié nord-coréen.
Rétablies mardi après plus de neuf heures de paralysie, les connexions Internet de la Corée du Nord ont été totalement interrompues lundi par une panne géante, possible résultat de représailles après l'attaque informatique récente des studios Sony Pictures à Hollywood attribuée au régime nord-coréen, selon des experts informatiques.
Répondant aux accusations du président américain Barack Obama, Pyongyang a réfuté toute implication dans l'attaque informatique contre Sony et appelé à une "enquête conjointe" avec les Etats-Unis.
"Nous avons pris note des remarques exprimées par les Etats-Unis et la République démocratique populaire de Corée (RDPC) ces derniers jours", a déclaré une porte-parole de la diplomatie chinoise, Mme Hua Chunying.
"Nous espérons que les Etats-Unis et la RDPC puissent communiquer sur cela", a-t-elle ajouté, se déclarant par ailleurs "au courant des informations" sur la coupure d'Internet chez son voisin, avant de réitérer que Pékin est "opposé à toute forme de cyberterrorisme et d'attaques informatiques".
Tout le routage de l'Internet nord-coréen passe par China Netcom, filiale de China Unicom, selon Dyn M. Zmijewski, vice-président de Dyn Research, société américaine spécialisée dans la sécurité informatique.
Washington a demandé à la Chine de maîtriser les activités de piratage informatique conduites depuis la Corée du Nord.
"En tant qu'unique fournisseur d'Internet, il serait facile pour la Chine de couper l'accès à la Corée du Nord", a noté M. Zmijewski.
La porte-parole chinoise a par ailleurs réitéré que Pékin "s'oppose à l'exercice de pressions sur d'autres pays sous le prétexte des droits de l'Homme".
La Corée du Nord a subi un feu roulant de critiques lundi au Conseil de sécurité des Nations unies, accusée notamment par les Etats-Unis de faire vivre "un cauchemar" à ses citoyens.
La Chine s'était opposée en vain à la tenue de cette réunion inédite sur les violations des droits de l'Homme en Corée du Nord.
Washington a également accusé la Chine de se livrer ces dernières années à un piratage informatique intensif, accusations à l'origine de polémiques récurrentes entre les deux pays.

AFP
Mercredi 24 Décembre 2014

Lu 498 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs