Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pékin appelé à réagir "sans hésiter" aux violations japonaises

Zone aérienne chinoise




Pékin appelé à réagir "sans hésiter" aux violations japonaises
La presse d'Etat à Pékin a appelé vendredi à réagir "sans hésiter" aux violations par le Japon des règles d'une zone de défense aérienne décrétée par la Chine et où elle a dépêché des avions de combat.
"Nous devons prendre sans hésitation des contre-mesures opportunes quand le Japon refuse de se plier à la zone d'identification de la défense aérienne décidée par la Chine", a indiqué le Global Times, un quotidien réputé pour son ton nationaliste.
Le Japon et la Corée du Sud avaient affirmé jeudi avoir envoyé des appareils dans cette zone sans en référer aux autorités chinoises, après un survol identique effectué en début de semaine par deux bombardiers américains.
De son côté, la Chine y a déployé des patrouilles de chasseurs de combat, en mission de routine, a rapporté l'agence Chine nouvelle. Il s'agit d'"une mesure défensive conforme aux pratiques internationales habituelles", selon Shen Jinke, un porte-parole de l'Armée populaire de libération.
Dévoilée samedi, la nouvelle zone de défense aérienne chinoise en mer de Chine orientale englobe les îles Senkaku, un archipel administré par le Japon, mais revendiqué par la Chine sous le nom de Diaoyu, et a provoqué une tempête diplomatique dans la région. Washington entretient d'étroites alliances avec Tokyo et Séoul, et les analystes estiment que ni la Chine ni le Japon -respectivement la deuxième et la troisième économie mondiale, et d'importants partenaires commerciaux- ne souhaitent d'affrontement armé. Mais les dirigeants chinois font face à une forte pression interne, que relaie le Global Times dans un éditorial au ton martial, estimant que le Japon doit être "la principale cible" dans la nouvelle zone.
"Si les Etats-Unis ne vont pas trop loin, nous ne les ciblerons pas dans la protection de notre zone. Ce que nous devons faire à présent, c'est contrer avec fermeté toutes les actions provocatrices du Japon", a insisté le journal.
Selon lui, "si le Japon envoie ses avions voler au-dessus de la zone (chinoise), nous aurons toute légitimité pour envoyer nos avions dans sa propre zone d'identification de la défense aérienne".
"Si la tendance continue (sur sa lignée actuelle), il y aura probablement des frictions et confrontations (entre la Chine et le Japon), et même des tensions dans l'air similaires à celles de la Guerre froide entre les Etats-Unis et l'Union soviétique", a-t-il prévenu. "Nous sommes prêts à engager une confrontation active avec le Japon".

AFP
Samedi 30 Novembre 2013

Lu 315 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs