Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Peine capitale : le Maroc souffle le chaud et le froid




Peine capitale : le Maroc souffle le chaud et le froid
Paradoxale ! C’est le moins qu’on puisse dire de la position du Maroc face à la peine capitale. Alors qu’il sursoit à toute exécution de cette peine depuis 1993,  il s’est abstenu de voter la résolution des Nations unies pour un moratoire contre la peine de mort. Une situation qui a suscité un grand débat au sein d’ONG regroupées dans le cadre d’une Coalition contre la peine de mort. Elles déplorent vivement ce manque de courage politique du Maroc qui hésite à franchir le pas afin de rejoindre les  111 nations qui ont mis fin à cette pratique barbare à travers le monde. Il va sans dire que la réalisation de cet objectif ne se ferait qu’à travers une réforme profonde du système pénal.

Libé
Mardi 1 Janvier 2013

Lu 314 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs