Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Paul Pogba, beaucoup plus qu’un joker




Paul Pogba, beaucoup plus qu’un joker
Paul Pogba a crevé l'écran contre Bologne où il a non seulement signé le but vainqueur (2-1) pour la Juventus Turin à la dernière seconde, mais a transcendé, à seulement 19 ans, le jeu de son équipe. Au point de devenir titulaire pour le choc contre l'Inter samedi?
"Le problème maintenant c'est de le laisser hors de l'équipe", écrit la Gazzetta Dello Sport jeudi, à l'unisson de la presse italienne, emballée par la performance du jeune Français, le meilleur de la rencontre. Deux journées auparavant, il avait déjà brillé en marquant, également en fin de match, le but qui avait assommé Naples dans le choc au sommet du Calcio (2-0).
Mercredi soir après le match, il est resté plus d'une heure et demie dans la zone mixte d'interview du stade de Turin. "Je ne veux pas être une étoile filante" comme le foot en a tant connu, prévient-il.
L'étoile a brillé aux quatre coins du terrain, se créant trois occasions nettes -dont une frappe sur le poteau et un but refusé- et amenant le premier but de la Juve, touchant 86 ballons et gagnant 9 duels. Il a parfaitement complété le rôle d'organisateur d'Andrea Pirlo, serré de près au marquage.
Sa puissance physique et son talent pour récupérer des ballons rappellent immanquablement Patrick Vieira. "Il est même potentiellement au-dessus de Vieira, il peut jouer partout, c'est un N.10 complet, explique à l'AFP son premier agent Gaël Mahé qui l'avait fait passer du Havre à Manchester United en 2009). Mais il faut éviter les comparaisons, cela peut nuire à un jeune joueur."
Trop tôt pour Italie-France
Pour lui, "Pogba est un talent d'exception, d'une grande force physique et mentale, qui possède une technique rare mise au service d'un jeu inspiré. La constance, la patience et le sérieux le mèneront au sommet du football".
"Il faut qu'il gère bien l'aspect médiatique, mais il va atteindre le plus haut niveau", ajoute Mahé. Mais pas trop vite! Son entourage préfèrerait qu'il ne soit pas convoqué par Didier Deschamps pour l'amical de l'équipe de France contre... l'Italie, le 14 novembre à Parme.
Mais le N.6 de la Juve assure qu'il ne s'enflamme pas. "J'espère encore marquer des buts, dit-il. Mais, je dois encore m'améliorer, je dois progresser, (l'entraîneur Antonio) Conte me le rappelle tout le temps. Il me manque l'expérience, et je me la ferai avec la Juve. Je ne pense pas du tout au match contre l'Inter (samedi), je veux déjà profiter de cette victoire contre Bologne".
Il reste encore derrière le trio Arturo Vidal-Pirlo-Claudio Marchisio dans la hiérarchie, mais sa polyvalence plaide en faveur d'une intégration dans l'équipe première. "J'ai toujours joué soit milieu central, soit milieu droit, mais ce qui compte c'est de pouvoir jouer", assure le natif de Lagny-sur-Marne (région parisienne).
Sa confiance en lui peut aussi le mener loin. "Je ne suis pas surpris mais fier, je suis venu ici pour jouer", dit-il, évoquant le divorce compliqué avec United (Alex Ferguson était furieux de son départ).
Et il vise les sommets. "(Michel) Platini et (Zinédine) Zidane sont le passé de la Juve, moi je veux en être le futur", promet-il.

Libé
Samedi 3 Novembre 2012

Lu 166 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs