Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pas de trêve dans les violences en Syrie: L'armée de Bechar Al-Assad à la recherche de ses positions perdues




Pas de trêve dans les violences en Syrie: L'armée de Bechar Al-Assad à la recherche de ses positions perdues
L'armée syrienne a lancé dimanche une contre-attaque dans le nord du pays pour reprendre des positions conquises par l'opposition armée et repoussait une offensive rebelle contre une importante base militaire, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Dans la province d'Idleb (nord-ouest), un avion de combat a largué des bombes sur Maarchourine ainsi que sur Hich, une localité près de laquelle de violents combats entre soldats et insurgés se déroulaient, a précisé l'OSDH, qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de médecins.
D'intenses combats avaient aussi lieu autour de la base stratégique de Wadi Daif, la plus importante de l'armée dans la région de Maaret al-Noomane, au sud d'Alep (nord), selon la même source.
Maaret al-Noomane est tombée en début de semaine aux mains des rebelles, qui ont ainsi pu prendre le contrôle d'un tronçon de l'autoroute reliant Damas à Alep et freiner l'acheminement de renforts de l'armée vers la grande ville du nord, théâtre depuis mi-juillet de combats intenses.
"Des combats violents se déroulent dans le périmètre de la base de Wadi Daif, qui ont fait un mort parmi les combattants et 18 blessés", a affirmé l'OSDH.
Dans la province d'Idleb, la majorité des villes et villages échappent désormais au contrôle du régime. Les insurgés ont détruit plusieurs barrages et positons militaires dans la province et se sont emparés des armes.
Samedi, les insurgés ont bloqué des renforts se dirigeant vers Maaret al-Noomane et la Base 46, elle aussi assiégée par les rebelles.
Ces conquêtes de positions militaires n'ont pas une grande importance "au niveau géographique car les insurgés n'y restent pas longtemps. Ce qui est important, ce sont les armes et les munitions qu'ils saisissent lors de l'attaque", a expliqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, chef de l'OSDH.
L'agence officielle Sana a annoncé pour sa part que l'armée avait tué "des dizaines de terroristes et détruit des roquettes anti-air" dans le quartier Massaken Hanano à Alep.
A Damas, où les attentats se multiplient, une charge a explosé dimanche matin à Mazzé, un quartier chic dans l'ouest de la capitale, blessant une personne, selon l'OSDH.
Dans la nuit, ce même quartier a été secoué par "une puissante explosion", ajoute l'OSDH faisant état en outre de perquisitions et de plusieurs arrestations dans le quartier de Qaboune.
L'agence Sana a parlé d'un attentat-suicide à l'aube à Mazzé. "Un terroriste s'est fait exploser dans une voiture piégée, causant uniquement des dégâts matériels", a-t-elle précisé.
En outre, selon l'OSDH, des bombardements ont visé dans la nuit et dimanche matin les localités de Saqba et Aïn Tarma, dans la Ghouta orientale, près de la capitale. Deux civils, dont une femme, ont péri dans les bombardements de la ville rebelle de Douma, dans la banlieue de Damas.
Les forces gouvernementales ont aussi repris aux combattants de l'Armée syrienne libre (ASL, rebelles) une base militaire à Atibah, dans la province de Damas, qui était tombée la veille aux mains des insurgés, selon l'OSDH. Ailleurs dans le pays, des bombardements ont aussi été signalés dans la province de Deir Ezzor (est), et des combats se déroulaient à Quneitra (sud-ouest) entre soldats et rebelles qui s'étaient emparés d'un char, et dans la province de Deraa (sud), selon la même source.
Selon l'OSDH, les combats et les attaques rebelles continuent d'infliger de lourdes pertes à l'armée. Samedi, 63 soldats figurent parmi les 181 victimes des violences recensées par l'organisation à travers le pays. En 19 mois de conflit en Syrie, ces violences ont fait plus de 33.000 morts, selon l'OSDH.


AFP
Lundi 15 Octobre 2012

Lu 219 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs