Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation du Maroc aux travaux de l'Académie internationale de lutte contre la corruption

Tenue à Bangkok de la seconde réunion de l’Académie




Participation du Maroc aux travaux de l'Académie internationale de lutte contre la corruption
Le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration prend part aux travaux de la deuxième réunion de l'Académie internationale de lutte contre la corruption (AILC), qui se sont ouverts lundi à Bangkok.
La participation du ministre à cette réunion, à laquelle prennent part des ministres et des représentants issus des pays membres de l'AILC, constitue une occasion précieuse pour prospecter les moyens de mettre en oeuvre le mémorandum d'entente, signé le 30 novembre 2012 entre le Maroc et l'Académie, dans l'optique d'optimiser l'efficacité des institutions opérant dans la lutte contre la corruption et échanger les bonnes pratiques en matière de recherche et de formation dans ce domaine, indique un communiqué du département de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration.
Dans une allocution à cette occasion, il a passé en revue les réformes institutionnelles, législatives et financières entreprises par le Maroc afin de lutter contre la corruption et moraliser la vie publique, mettant en avant le rôle qui échoit à la formation, à l'éducation et à la recherche académique dans cette perspective.
Le ministre a, d'autre part, rappelé la participation du Royaume aux travaux de la 5ème session de la Conférence des Etats parties à la Convention des Nations unies contre la corruption, au cours de laquelle le Maroc a notamment évalué les étapes franchies dans l'application des engagements conclus lors de la 4ème session (octobre 2011 à Marrakech) et présenté une résolution sur le suivi de la «Déclaration de Marrakech».
La deuxième réunion de l'AILC, qui se poursuivra jusqu'au 11 décembre courant, a pour objectif de prendre des décisions relatives à la mise en place d'une stratégie et de plans d'action de l'Académie.
L'AILC a été créée le 8 mars 2011, à l'initiative de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC), dans le but de dispenser une formation professionnelle aux acteurs s'activant dans le domaine de lutte contre la corruption et d'étudier les carences dans ce domaine, à travers l'organisation de séminaires et de conférences scientifiques et la mise en place de programmes et de modules d'enseignement appropriés.

MAP
Mercredi 11 Décembre 2013

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs