Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation du Maroc aux opérations de gestion de crises menées par l’UE

Adoption par le Conseil de l'UE de l'accord-cadre




Participation du Maroc aux opérations de gestion de crises menées par l’UE
Le Conseil de l'union européenne (UE) vient d'adopter l'accord-cadre relatif à la participation du Maroc aux opérations de gestion de crises menées par l'UE, annonce jeudi un communiqué de la mission du Royaume auprès de l'UE.
Le Maroc est jusqu'à présent le seul et le premier pays de la région méditerranéenne et même du continent africain tout entier à conclure cet accord, précise la même source.
"L'accord, qui fixe les règles de responsabilité, de commandement et de discipline, est de nature à éviter que l'UE et le pays potentiellement contributeur aux opérations menées par cette dernière de renégocier un accord ad-hoc pour chaque participation", explique la mission du Maroc auprès de l'UE.
Un tel accord est "nécessaire pour un fonctionnement optimal d'une éventuelle coopération Maroc-UE, dans une opération de gestion de crises", souligne le communiqué, relevant que l'accord ne compromet pas l'autonomie du Maroc en matière de décision de participation aux opérations.
La demande, par l'UE, de signer, après plusieurs mois de négociation, cet accord de gestion de crises avec le Maroc est "un gage de reconnaissance de l'expérience, de bonne volonté et de l'estime dont jouit le Royaume au sein de l'UE", ajoute le communiqué.
L'UE s'est à cet égard félicitée de l'opportunité politique du tout premier accord à être finalisé avec un partenaire important du sud de la Méditerranée.
L'UE a conclu 13 accords similaires et a invité 13 pays partenaires, dont le Maroc, à examiner la possibilité de conclure un tel accord. Le Maroc est l'unique pays méditerranéen qui fait l'objet d'un mandat de négociation donnée par le Conseil de l'UE au Service européen pour l'action extérieure (SEAE).
Les accords-cadres sur les opérations de gestion des crises sont conclus exclusivement avec des Etats. De tels accords ne peuvent pas être conclus, notamment avec l'Union africaine, bien qu'un grand nombre d'opérations de gestion de crises de l'UE aient lieu en Afrique (Mali, Somalie, Centrafrique, Tchad, Corde d'Afrique..).
Les discussions sur la cérémonie de signature de l'accord et sa notification par le Maroc une fois que les procédures internes de l'entrée en vigueur soient complétées, sont en phase de préparation.

Vendredi 18 Septembre 2015

Lu 658 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs