Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation du Maroc au sommet du Sica




Participation du Maroc au sommet du Sica
Le Maroc a pris part, récemment à Placencia (Belize), aux travaux de la 44ème session ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement du Système d'intégration centraméricain (Sica).
Lors de ce sommet tenu du 16 au 18 courant en présence de quatre chefs d'Etat et de gouvernement des huit pays membres du Sica, le Maroc a été représenté par l'ambassadeur du Royaume au Mexique, Abderrahman Leibek.
Les participants à cette réunion ont débattu des thèmes de l'intégration économique et financière, l'intégration douanière, la lutte contre le narcotrafic, les changements climatiques et le développement durable, indique un communiqué de l'ambassade du Maroc au Mexique.
En marge de ce sommet, M. Leibek a eu une série de rencontres, notamment avec le président du Parlement centraméricain (Parlacen), Armando Bardales Paz, qui a exprimé sa volonté de renforcer la coopération du Parlacen avec le Maroc.
La participation marocaine à ce sommet a été hautement saluée par plusieurs parties, notamment par les autorités de Belize et la secrétaire générale du Sica, Victoria de Aviles.
La déclaration finale ayant sanctionné les travaux du sommet a mis l'accent sur l'agenda de développement pour l'année 2015, qui traite des causes structurelles de la pauvreté et de l'exclusion dans la région, ainsi que de l'importance de promouvoir la croissance économique durable et inclusive, le développement social, la protection de l'environnement et la dignité de l'être humain entre les pays du Sica.
Les participants se sont également accordés en vue d'aller de l'avant dans les questions relatives aux enfants et adolescents migrants non-accompagnés afin de mettre fin à l'émigration illégale des mineurs issus des pays de l'Amérique centrale vers les Etats-Unis.
Selon la déclaration finale, les participants ont, en outre, appelé le Conseil monétaire d'Amérique centrale dont le siège est au Guatemala, à élaborer un projet d'intégration financière régionale en coordination avec les organismes financiers des pays de la région. Ils ont également demandé au secrétariat exécutif du Centre de coordination pour la protection contre les catastrophes naturelles de l'Amérique centrale, basé au Panama, de soumettre un projet de stratégie de gestion des risques liés aux changements climatiques dans la région.
A rappeler que le Sica a approuvé l'intégration du Maroc en tant que membre observateur lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de ce groupement, tenue du 21 au 23 avril dernier.
Il regroupe le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua, le Panama, Belize et la République dominicaine.
Le Sica compte parmi ses membres notamment le Mexique, le Chili, le Brésil, l'Argentine, le Pérou, les Etats-Unis, l'Equateur, l'Uruguay, la Colombie, l'Espagne, l'Allemagne, le Japon, l'Australie, le Corée du Sud, la France, la Grande Bretagne et l'Union européenne.
Les relations du Maroc avec le Sica remontent à 1999, année où les deux parties avaient signé un accord de coopération visant le renforcement des relations Sud-Sud.

MAP
Mercredi 24 Décembre 2014

Lu 732 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs