Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation du Maroc à la 9ème édition

Tropicale Amissa Bongo de cyclisme




Participation du Maroc à la 9ème édition
La neuvième édition de la course cycliste Tropicale Amissa Bongo a pris son envol lundi de Bitam (nord), d’où s’est lancée la caravane pour une première étape devant conduire les participants sur le territoire camerounais, à Ebolowa plus précisément, au terme d’un parcours de 149 km.
Fidèle à cette compétition internationale depuis sa création en 2006, la sélection marocaine, qui s’est forgé un statut d’adversaire redoutable très attendu au fil des éditions, a fait le déplacement au Gabon avec l’ambition d’honorer sa notoriété, assumer son rôle dans l’animation de la course et surtout défendre ses acquis.
«Nous avons un statut à défendre», dixit le président de la Fédération royale marocaine de cyclisme (FRMC), Mohamed Belmahi, dans une déclaration à la MAP, relevant toutefois que la mission ne sera pas de tout repos face notamment à des équipes professionnelles venue d’Europe.
 «Sur le plan continental, nous comptons parmi l’élite », s’est-il enorgueilli, notant que le Maroc est leader du classement individuel de l’Africa Tour et dauphin par équipes, d’autant que le Royaume avait dominé la dernière Tropicale Amissa Bongo en s’accaparant quatre des six maillots en jeu : seules les premières places au podium final en individuel et par équipes lui avaient échappé, a-t-il expliqué.
Cette année, ajoute, M. Belmahi, le Maroc a opté pour une équipe rajeunie composée de trois éléments qui effectuent leurs premières pédales en quête de reconnaissance dans les hautes sphères africaines, en l’occurrence Salaheddine Ait Abdia, Salah Lamraouni et d’un degré moindre Adel Reda, qui a déjà pris part à des courses internationales.
Les trois autres membres sont par contre aguerris à ces joutes. Il s’agit de Mohcine Lahsaini, vainqueur du dernier Tour du Maroc, Tarik Chaoufi, leader du classement de l’Africa Tour et Said Abelouach, maillot vert (2è place) aux derniers Tours du Maroc et d’Algérie.
Outre le Maroc, huit pays sont de la partie : le Gabon, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie, l’Erythrée, le Rwanda et la Namibie.
Côtés professionnels, sont présentes les équipes d’Europcar et Cofidis (Fra), MTN-Qhubeka (AfSud), Vélo-Club Sovac (Alg), Caja Rural (Esp) et Wanty (Bel), ces deux dernières devant découvrir les routes gabonaises pour la première fois de leur histoire.
Les 90 coureurs en lice devront parcourir quelque 1.000 km, répartis sur sept étapes. Parmi les nouveautés cette année, le passage de la caravane, pour la première fois, dans la capitale économique du pays, Port-Gentil, qui n’est accessible que par avion ou bateau.
La dernière étape est prévue dimanche prochain à Libreville. 

MAP
Mardi 14 Janvier 2014

Lu 314 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs