Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation du Maroc à la 6ème réunion des contrôleurs généraux de la défense des pays de l’Initiative 5+5 Défense




Les travaux de la 6e réunion des contrôleurs généraux de la défense des pays de l’Initiative 5+5 Défense se sont ouverts, mercredi à Lisbonne, avec la participation du Maroc.
Cette rencontre présidée par le ministre portugais de la Défense, José Alberto Azeredo Lopes, se penche deux jours durant sur des questions liées à la coopération entre les différents Etats membres, ainsi que sur les expériences de chacun de ces pays en termes de contrôle et d’audit.
Lors de cette réunion qui se déroule en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc à Lisbonne, Karima Benyaich, la délégation marocaine, conduite par le Général de Brigade Abderrazzak Boussif, a mis en avant la structuration de l’activité d’audit dans l’administration publique marocaine en général.
Dans ce sens, l’accent a été mis sur le contexte favorable d’exercice des activités d’audit et de contrôle, sur la typologie des organes chargés du contrôle, mais aussi sur les missions menées et les objectifs de l’audit dans le secteur public.
Au sein des Forces Armées Royales, l’Inspection Générale des Forces Armées Royales (IG-FAR) exerce des attributions en matière d’audit et de contrôle, à travers des modalités d’intervention et une méthodologie de travail qui s’inspirent largement des normes d’audit universellement reconnues, a souligné la délégation marocaine, rapporte la MAP.
Elle a de même tenu à rappeler les différentes étapes d’une mission d’audit, mettant en exergue certaines techniques déployées en vue d'atteindre les objectifs de contrôle.
L’Initiative "5+5 Défense", créée en 2004, s’articule autour de quatre domaines de coopération, à savoir les questions de sécurité dans la région de la Méditerranée occidentale, la lutte contre le terrorisme et contre les trafics de tous genres, la surveillance et la sécurité maritimes, la sûreté aérienne, la protection des populations civiles lors des catastrophes, en plus du domaine de la formation et de la recherche.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre du forum de la Méditerranée occidentale, également connu sous le nom de Dialogue 5+5, qui est un dialogue politique informel regroupant dix pays riverains du bassin occidental de la Méditerranée: les cinq pays du Maghreb et cinq membres de l'UE (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal).
Le Dialogue 5+5 a été lancé en France en 1983, mais a été officiellement établi à Rome en 1990. Son objectif est de renforcer et d'enrichir le dialogue politique, économique et culturel entre les deux rives de la Méditerranée.

Jeudi 12 Mai 2016

Lu 650 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs