Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation de Casablanca au projet “Villes intelligentes”




La ville de Casablanca a été sélectionnée pour prendre part au projet "Villes intelligentes", initié par l'Institut américain du génie électrique et électronique (IEEE), qui vise à faire usage de la technologie pour le bien-être de l'humanité.
Casablanca ainsi que Kansas City au Missouri (centre des Etats-Unis) ont été choisies parmi une quinzaine de villes en lice pour bénéficier des ressources offertes par l'initiative dite de "Smart Cities", souligne, mercredi, l'IEEE, qui est également une association professionnelle technique reconnue mondialement.
"Casablanca et Kansas City ont été sélectionnées pour avoir prouvé être les mieux positionnées pour bénéficier des ressources offertes à travers l'initiative +Smart Cities+ grâce à leurs plans visant à mettre à contribution le capital humain et financier nécessaire dans leurs projets respectifs", explique l'IEEE.
En prévision de l'accroissement de leurs populations dès 2016, les deux villes travailleront de concert avec les représentations locales de l'IEEE pour élaborer l'expertise requise et soutenir les initiatives innovantes et les entrepreneurs locaux, en collaboration avec les universités et les ONG de leurs régions, ajoute la même source.
A cette fin, les représentants des projets présentés par les deux villes assisteront à un atelier d'intégration, à l'occasion de la première conférence de l'IEEE sur les villes intelligentes prévue du 25 au 28 courant à Guadalajara, au Mexique.
Ils rencontreront les représentants des trois premières villes bénéficiaires de cette initiative, à savoir, Guadalajara, Trento (Italie) et Wuxi (Chine).
Les deux nouvelles villes sélectionnées devront lancer leurs activités relatives au projet "Smart Cities" "dans les prochains mois", fait savoir IEEE, rapporte la MAP.
"Kansas City et Casablanca rejoindront un groupe restreint de villes du monde déterminées à répondre à la croissance démographique urbaine par l'utilisation intelligente des technologies multidisciplinaires pour soutenir les systèmes de la ville d'une manière durable et responsable, susceptible d'offrir aux citoyens une qualité de vie élevée", a précisé Gilles Betis, président de l'initiative.
Pour sa part, Aawatif Hayar, directrice du Cluster Smart City de Casablanca, citée par l'IEEE, a déclaré que "le concept social de la ville intelligente et peu coûteuse que nous avons adopté à Casablanca met le citoyen au centre du processus de transformation, créant ainsi un partenariat public-privé-citoyen où les habitants sont des acteurs et des constructeurs de leur ville intelligente".
"Cette approche participative nous permettra de construire des projets et des sites interconnectés afin de mettre progressivement en place une ville intelligente, et partant pouvoir créer un écosystème social, durable, collaboratif et innovant capable de transformer les défis sociétaux et économiques en opportunités d'affaires", a-t-elle ajouté.

Vendredi 23 Octobre 2015

Lu 1295 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs