Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Paris sublime, Bayern confirme

Le PSG mieux inspiré sans son Ibra




Paris sublime, Bayern confirme
Le FC Bayern Munich signe un carton plein, le Paris Saint-Germain inflige la première défaite au FC Barcelone, Francesco Totti et Xavi dans l’histoire…
Dans le groupe F, pour son premier sommet de la saison, le PSG s’est offert une victoire précieuse en battant le FC Barcelone, invaincu depuis le début de la saison, au Parc des Princes (3-2). Le club parisien prend ainsi la tête du groupe avec 4 points devant son adversaire du soir qui en compte 3. 
Au terme d’une rencontre  qui a tenu toutes ses promesses, Paris, sans Zlatan Ibrahimovic, a pris sa revanche grâce aux réalisations de David Luiz, Verrati et Matuidi. Messi et Neymar ont été les auteurs des deux buts des Blaugrana. Notons la rentrée en jeu de Xavi à la 69ème minute, qui est devenu le joueur le plus capé en Ligue des champions avec 143 apparitions. 
Dans ce groupe, l’Ajax Amsterdam a concédé le point du match nul sur la pelouse de l’Apoel Nicosie alors que les Néerlandais dominaient largement la partie en termes de possession de balle.  L’Ajax compte désormais 2 points,  tandis que le club chypriote empoche son premier point de la compétition et reste à la dernière place du groupe. Dans le groupe E, le Bayern a validé sa seconde victoire en Ligue des champions en allant chercher les 3 points à Moscou grâce au penalty transformé par l’international allemand Muller. Le capitaine du Onze marocain, Mehdi Benatia a joué toute la rencontre et son équipe, grâce à cette victoire, a pris les commandes de ce groupe devant l’AS Roma (4 points) qui a arraché le match nul chez les Citizens grâce au vétéran Francesco Totti qui a offert un nul mérité aux Giallorossi. Il devient ainsi le buteur le plus âgé de l’histoire de l’UEFA Champions League. Manchester City occupe la 3ème place avec 1 seul point, alors que le CSKA Moscou ferme la marche avec 0 point.
Concernant le groupe G, les Blues de Chelsea ont remporté leur premier match en s’imposant à Lisbonne contre le Sporting sur une réalisation de l’ex-joueur du Benfica Matic. Plus expérimentés, les Londoniens se sont procurés plus d’occasions en étant plus efficaces dans l’entre-jeu. Chelsea est ainsi leader de ce groupe  (4 points), eu égard au partage des points entre Schalke 04 et Maribor (1-1). Les Slovènes qui se sont dépensés à fond contre des Allemands dominateurs, mais trop maladroits dans la surface de réparation, ont plutôt mérité de partager les points de la rencontre, ainsi que la deuxième position avec leur adversaire.
Enfin dans le groupe H, le Shakhtar Dontesk et le FC Porto se sont quittés sur un match nul (2-2) après une fin de match époustouflante où les Ukrainiens menaient pourtant au score,  2-0 à la 85ème minute.  Porto se positionne en haut du tableau (4 points), avec un point d’avance sur le Bate Borisov, vainqueur surprise de l’Athletic Bilbao (2-1). Le Shakhtar Dontesk obtient  son deuxième point dans la compétition pour se placer en 3ème position devant les Espagnols, derniers avec 1 point.


Ils ont dit
 
Luis Enrique (entraîneur du FC Barcelone) : "On a affronté un adversaire du même niveau que nous, ils ont su supporter notre pression. C'était un match intéressant, on a toujours été mené, mais le résultat nous a conditionné et on n'a pas trouvé la solution dans les 25 dernières minutes. On aurait pu égaliser, je ne dis pas que la défaite n'est pas méritée, mais un nul aurait été juste. On a commis des erreurs à la sortie du ballon, qu'on ne peut se permettre contre un adversaire de ce type, très fort sur les coups de pied arrêtés. Les Parisiens ne m'ont pas surpris, je connais leur potentiel. C'est une équipe candidate à la victoire en Ligue des champions et championne nationale en titre. Quand il y a défaite, je ne donne pas de jugement sur les individualités. C'est toute l'équipe qui a perdu, le principal responsable de la défaite, c'est moi. J'ai vu une bonne attitude de la part des joueurs".
 
Manuel Pellegrini (entraîneur de Manchester City) : "On a affronté une très bonne équipe actuellement en réussite. Nous on n'a pas très bien joué, surtout en 1re période. Il faut continuer de se battre et voir qui va se qualifier. Dans les 20 dernières minutes je pense qu'on aurait pu l'emporter. Pour la suite, tout dépend de notre prochain match. A chaque fois que vous n'avez pas le résultat espéré, évidemment qu'il y a beaucoup de choses à faire. Mais on a très bien joué lors des matches précédents. Ce soir, nos passes ont manqué de précision mais on a joué souvent comme ça contre de grosses équipes et cela nous avait réussi. On a perdu trop de ballons et on n'avait pas assez de joueurs au milieu pour le récupérer. Le vrai problème, c'est qu'on a manqué trop de passes faciles. Avec Lampard derrière le buteur, on aurait pu faire mieux aussi. Il y a beaucoup de solutions possibles, mais il n'y a qu'un choix à faire". 
 
Rudi Garcia (entraîneur de la Roma) : "On a montré qu'on est à la hauteur du groupe après avoir joué contre le champion d'Angleterre, l'un des clubs les plus riches du monde. Ce n'était pas facile de commencer en étant mené 1-0. On a une bonne équipe et on a profité de nos moments forts. Je ne sais pas si c'est notre meilleur match mais on a joué avec confiance et personnalité. Ce point nous permet de regarder la suite avec sérénité. Notre but m'a fait très plaisir aujourd'hui et j'ai aimé aussi voir Totti prendre la profondeur. Mais quand on parle de lui, c'est toujours très banal comparé à ce qu'il fait sur le terrain. Son talent a fait la différence face au but. Même contre une équipe comme City, on peut rivaliser dans la possession. Même mené, on a gardé notre calme. Ensuite, City a changé sa tactique au milieu. C'était un bon signe pour nous, cela signifiait qu'ils reconnaissaient qu'ils étaient en difficulté. Mais on en a eu aussi".
 
José Mourinho (entraîneur de Chelsea) : "Trois points, ce sont trois points. Nous en avions perdu deux à domicile, maintenant nous en avons gagné trois à l'extérieur. Chelsea est une équipe jeune, qui fait parfois preuve d'un manque d'efficacité. Le Sporting a perdu, mais a les arguments pour briguer la qualification. Comme nous avons manqué d'efficacité pour tuer le match, je n'ai pas voulu courir de risque et j'ai fait entrer Obi Mikel."
 
Marco Silva (entraîneur du Sporting) : "Nous n'avons pas commencé la rencontre aussi bien que nous l'aurions dû, nous n'avons pas su rivaliser avec Chelsea en première période. Nous sommes rentrés un peu tard dans le jeu et Chelsea en a profité. Nous avons pris plus de risques en seconde période, nous avons eu de nombreuses occasions qui auraient pu nous permettre de marquer le but de l'égalisation. Chelsea a joué à un niveau très élevé."
AFP


Achraf Ilzam
Jeudi 2 Octobre 2014

Lu 571 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs