Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Paris seigneurial à Londres




Paris seigneurial à Londres
Le Paris SG accède aux quarts de finale de la Ligue des champions après avoir battu Chelsea 2-1, comme en 8e de finale aller, mercredi, rejoignant ainsi le Benfica Lisbonne, tombeur plus tôt du Zenit Saint-Petersbourg (1-0, 2-1).
Battus une grosse demi-heure par des flots 'Blues', les Parisiens n'ont pas sombré à Stamford Bridge. Privés de leur milieu de terrain italien Marco Verratti, forfait en raison d'une inflammation du pubis, ils ont souffert dans l'entrejeu face à la vivacité de Chelsea jusqu'à ce que Zlatan Ibrahimovic, passeur sur l'ouverture du score d'Adrien Rabiot (16e), ne libère son équipe (67e).
Car entre-temps, l'intenable attaquant espagnol Diego Costa avait relancé Chelsea à la demi-heure de jeu (27e), et le PSG, très fébrile face au pressing adverse, a semblé à plusieurs reprises au bord de la rupture.
Le milieu de terrain parisien, pourtant son point fort habituel, s'est montré friable face aux assauts d'Eden Hazard et Willian, jusqu'à la sortie sur blessure de Diego Costa, touché au genou (60e). Mais la défense a tenu bon, supplée par le gardien Kevin Trapp, auteur de plusieurs parades dont un double arrêt déterminant face à Willian puis Eden Hazard, dans la minute précédant le deuxième but parisien (66e).
Grâce à cette performance, les Parisiens poursuivent leur parcours européen jusqu'aux quarts de finale, qu'ils ont toujours atteints ces trois dernières saisons. Ils pourront y retrouver le Benfica Lisbonne, tombeur plus tôt mercredi du Zenit Saint-Petersbourg.
Ce dernier pensait avoir fait le plus dur en revenant à égalité sur les deux matches, grâce à un but du Brésilien Hulk (69e) sur un centre de Yuri Zhirkov. Mais l'Argentin Nicolas Gaitan a expédié dans le but vide du Zenit un ballon que le gardien russe, Yuri Lodygin, n'avait pu faire mieux que renvoyer contre sa barre sur une frappe instantanée de Raul Jimenez (85e).
Il fallait dès lors deux buts au Zenit pour se qualifier pour les quarts de finale, et c'est finalement le Benfica qui a à nouveau marqué, par le Brésilien Talisca dans les arrêts de jeu (90+6).
Mardi, le Real Madrid de Zidane avait validé son billet en battant l'AS Rome 2-0 grâce à Cristiano Ronaldo et James Rodriguez (victoire 2-0 à l'aller), tandis que Wolfsburg avait disposé des Belges de La Gantoise (3-2, 1-0).

 

Vendredi 11 Mars 2016

Lu 399 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs