Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Paris s'envole, Marseille sombre




Le Paris SG compte désormais 4 points d'avance en tête de la Ligue 1 sur Saint-Etienne, son dauphin, fessé à domicile par Nice (4-1) et un Hatem Ben Arfa des grands soirs, dimanche lors d'une 8e journée de Ligue 1 où Marseille a sombré à domicile contre Angers (2-1).
Ben Arfa les a rendus Verts
Hatem Ben Arfa a étincelé à Geoffroy-Guichard et éteint le "Chaudron" quasiment à lui tout seul avec un doublé magique qui a largement contribué au deuxième succès d'affilée niçois, après le 6 à 1 retentissant infligé mercredi à Bordeaux.
Une volée du gauche imparable, un festival de dribble entre cinq Stéphanois avant de tromper une nouvelle fois Stéphane Ruffier. Et voilà les Aiglons qui pointent le bout de leur bec à la 7e place, à un point du podium, tout en prenant soin de rester la meilleure attaque de L1 devant le PSG (20 buts inscrits contre 17).
Le génie de "HBA", conjugué à l'insouciance de la jeunesse niçoise (24,2 ans de moyenne, formation la plus précoce du championnat), également illustrée par les buts de Kozielo (20 ans) et Seri (24 ans), a eu raison de Verts qui n'ont pourtant pas démérité avec pas mal d'occasions à leur actif.
Le coup d'arrêt est brutal pour les Stéphanois, qui demeurent tout de même 2e au classement. Du coup, le grand gagnant de cette journée n'est autre que Paris, dont le large succès (4-1) ramené de Nantes, lui offre un matelas bien confortable sur tous ses rivaux: 4 points sur les Verts, 8 sur Lyon et Monaco.
Comme le Vélodrome, évidé de ses supporteurs des virages Nord et Sud, fermés après les graves incidents du week-end dernier lors de la réception de Lyon (lancers de bouteilles et de fumigènes sur la pelouse, mannequin à l'effigie de Mathieu Valbuena pendu), le jeu de l'OM a sonné creux face aux Angevins.
Au-delà de la défaite, la 4e cette saison, et sa conséquence au classement - l'OM reste englué à une mauvaise 14e place -, c'est le manque de rage affiché pour y remédier qui a été fâcheux. Des qualités qui comptent. A Marseille peut-être plus qu'ailleurs.
En face, Angers a joué son match avec tout le sérieux requis pour créer son petit exploit et se voit récompensé d'une belle 5e place, à égalité de points (15) avec Rennes (3e), Reims (4e) et Caen (6e).
Michy Batshuayi a réduit le score pour l'OM sur un penalty assez généreux (79e). Un réveil bien trop tardif pour Marseille, qui a désormais une semaine pour se ressaisir avant le clasico.
Monaco et Guingamp régalent  
Pas de vainqueur entre Guingamp et Monaco, sinon le foot, après le beau spectacle offert par les deux équipes (3-3) qui ont aussi contribué à établir le nouveau record de buts de la saison (34).
L'ASM (8e) a longtemps cru enchaîner un deuxième succès, en déplacement à Guingamp, après le 3-2 ramené de Montpellier. Mais l'En Avant (13e), grâce notamment à un doublé de Nicolas Benezet, quelque peu chanceux sur son deuxième but, est parvenu à revenir par trois fois au score pour arracher un nul mérité.

Mardi 29 Septembre 2015

Lu 70 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs