Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pannes et perte de productivité menacent les entreprises marocaines : La sauvegarde des données informatiques pose problème




Pannes et perte de productivité menacent les entreprises marocaines : La sauvegarde des données informatiques pose problème
«90% des décideurs des entreprises marocaines ne sont pas sûrs de pouvoir récupérer leurs systèmes d'information ou données après un temps d'arrêt (dû à un sinistre ou une coupure d'électricité) ». C'est l'un des résultats de « l'enquête 2012 sur la récupération des données après un sinistre: Moyen-Orient, Turquie et Maroc »,  effectuée par le cabinet de recherche Vanson Bourne et rendue publique, mercredi dernier, au cours d'une table ronde sur la sécurité des données informatiques. 
Cette moyenne relevée au Maroc est plus élevée que celle constatée au niveau de la région. En effet, 82% des 1.000 entreprises  sondées dans la région ne sont pas certaines de pouvoir récupérer complètement leurs systèmes ou leurs données après une catastrophe. Cette recherche révèle aussi que 64% d'entre elles avaient subi une perte de données ou des interruptions des systèmes au cours des douze derniers mois. En outre, 37% de ces sociétés affirment avoir eu besoin d'au moins une journée ou plus pour devenir à nouveau pleinement opérationnelles. Elles ont subi en moyenne deux jours d'arrêt.
Cette enquête s'est penchée également sur la maturité des stratégies de sauvegarde et de reprise après un sinistre, afin de comprendre comment la mutation des systèmes de sauvegarde peut aider à prévenir la perte de données et l'arrêt des systèmes à partir d'une variété de causes allant des pannes informatiques ordinaires à des incidents plus exceptionnels.
Les résultats qui concernent, en particulier, le Maroc révèlent que la majorité des entreprises ne sont pas certaines de pouvoir restaurer leurs données perdues suite à un temps d'arrêt. Ce qui rend les choses plus sérieuses, c'est que 90% d'entre elles ont déclaré avoir subi une perte de données ou une interruption des systèmes au cours des 12 derniers mois. 71% d'entre ces dernières ont confirmé qu'elles ont eu des problèmes à récupérer des données après des sinistres, citant une défaillance matérielle comme cause principale. En outre, 37% des entreprises sondées ont eu des pertes de revenus au Maroc tandis que ce taux ne dépasse pas 28% au niveau de la région.
L'enquête indique, par ailleurs, que les entreprises marocaines ont commencé à prendre en considération l'importance de la sauvegarde des données actives, et que 19% ont dit qu'elles ont dû revoir leur stratégie de sauvegarde et de restauration, 48% sont en train de le faire.
Selon la même source, l'impact majeur de perte de données ou d'arrêt des systèmes sur les entreprises marocaines est considéré comme une perte de productivité des employés par 44% des entreprises sondées. Un autre chiffre qui donne à réfléchir : 72% des entreprises marocaines utilisent des méthodes archaïques de sauvegarde de données notamment les bandes magnétiques, alors que seulement 23 % d'entre elles stockent leurs données sur disque. Toutefois, 70% des entreprises souhaiteraient ne plus utiliser de bandes magnétiques pour la sauvegarde, 60% d'entre elles citant un besoin de sauvegarde plus rapide comme principale raison.
 
 

MOHAMMED TALEB
Samedi 21 Juillet 2012

Lu 532 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs