Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Palmarès du onzième Festival international du film de Marrakech : L'Etoile d'or attribuée au film danois "Out of bounds"




Palmarès du onzième Festival international du film de Marrakech : L'Etoile d'or attribuée au film danois "Out of bounds"
Le film danois « Out of bolle bounds » de Frederikke Aspöck a remporté l'Etoile d'or (Grand prix) de la 11ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM) qui s'est achevée, samedi soir, à la salle des ministres du Palais des congrès archicomble.
Pour la plus importante récompense du Festival, le choix du jury présidé par le réalisateur et comédien serbe Emir Kusturica, s'est porté sur le premier long métrage de la réalisatrice Frederikke Aspöck. « Out of bolle bounds » succède ainsi au long métrage sud coréen « The Journals of musan » de Park Jungbum qui avait séduit le jury de la première décennie du Festival.
La cinéaste danoise a réalisé plusieurs courts métrages dont le film de fin d'études intitulé « Happy now », qui a remporté notamment le Prix de la Cinéfondation en 2004. Dans ce film de 72 mn, la cinéaste raconte l'histoire de Stella et Oskar, un jeune couple qui décide de rendre visite au père de Stella. Ce dernier, qui se nomme Nathan, mène une vie solitaire en compagnie de son labrador. « Stella est enceinte et heureuse d'attendre un enfant. Oskar, de son côté, se pose des questions. Lorsque Oskar devient l'objet des provocations de Nathan, et qu'il se sent déstabilisé par la relation entre ce père et sa fille, un affrontement entre les deux hommes est inévitable », précise le synopis.
Carsten Bjørnlund (Oskar), Stephanie León (Stella), Jakob Eklund (Nathan) sont les protagonistes de cette production, avec Daniel Dencik (scénario).
Le Prix d'interprétation masculine du 11ème FIFM est revenu à Daniel Henshall. Le choix du jury s'est porté sur ce dernier pour son rôle dans le film australien « Snowtown » (Les crimes de Snowtown) de Justin Kurzel.
De son côté, le Prix de la meilleure interprétation féminine a été attribué à l'actrice Joslyn Jensen pour son rôle dans le film « Without » du réalisateur Mark Jackson (Etats-Unis).  
Deux autres prix ont été décernés lors de la cérémonie de clôture. Le premier, Prix du jury pour la meilleure mise en scène, a été décerné au film « Seven acts of mercy » (Sette Opere di misericordia), réalisé par les Italiens Gianluca et Massimiliano De Serio.
La seconde récompense, le Prix du jury, est quant à elle revenue au long métrage «Snowtown» (Les crimes de Snowtown) de l'Australien Justin Kurzel, qui s'en tire au final avec un total de deux prix.
Précisons que le président du jury du long métrage était entouré de Jessica Chastain(Etats-Unis), Nicole Garcia (France), Leïla Hatami (Iran), Abdelkader Lagtâa (Maroc), Brillante Ma. Mendoza (Philippines), Radu Mihaileanu (Roumanie), Maya Sansa (Italie) et Aparna Sen (Inde).
Soulignons que le jury des courts métrages, présidé par Sigourney Weaver, a dévoilé un peu plus tôt dans la même soirée, le lauréat du Prix du meilleur court métrage parmi les 10 courts métrages « Cinécoles » en compétition.
Le jury composé de Farida Benlyazid, Marie Gillain, Pascal Greggory et Pierre Salvadori, a décerné à l'unanimité le Prix du court métrage Cinécoles au film «L'Arroseur» de Mohamed Aouad et accordé une mention spéciale à Alaa Akaaboune pour son film intitulé «Bebope».
«J'espère que le cinéma marocain va encore mûrir et qu'on va pouvoir encore faire de beaux films», a déclaré Mohamed Aouad, avant de recevoir son étoile des mains de Sigourney Weaver.
Enfin, le film de Faouzi Bensaidi «Mort à vendre» a été projeté à l'issue de cette cérémonie de clôture marquée par la présence de plusieurs personnalités notamment du 7ème Art.

Palmarès

- Prix d'interprétation féminine :
Joslyn Jensen ( Without, Etats-Unis)
- Prix d'interprétation masculine :
Daniel Henshall (Snowtown, Australie)
- Prix du jury pour la meilleure mise en scène
Seven acts de mercy de Gianluca & Massimiliano De Serio (Italie)
- Prix du jury
Snowtown (Les crimes de Snowtown, Australie)
- L'Etoile d'or - Grand prix du Festival

De Marrakech : ALAIN BOUITHY
Lundi 12 Décembre 2011

Lu 1262 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs