Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pakistan : Des convois de l’Otan de nouveau attaqués




Des inconnus ont incendié mercredi au Pakistan jusqu’à 40 camions chargés de fournitures destinées aux troupes de l’Otan déployées en Afghanistan.
Deux attaques ont eu lieu, l’une près de Quetta dans le sud-ouest du pays contre vingt camions de l’Alliance, l’autre dans le nord-ouest contre 15 à 20 véhicules.
Le premier raid a été mené par 14 hommes armés arrivés à bord de deux pick-up qui ont ouvert le feu sur les camions et les ont incendiés, tuant un chauffeur, rapporte la police.
La deuxième attaque a eu lieu près de Nowshera. Les autorités n’ont pas pu fournir de précisions dans l’immédiat. “Le feu fait rage, personne ne peut s’approcher”, a déclaré Ali Anan Qamar, un représentant de l’administration locale.
A la suite d’un raid d’hélicoptères de l’Otan sur son territoire le 30 septembre, Islamabad a fermé la semaine dernière une voie de ravitaillement des troupes étrangères en Afghanistan.
Treize camions citernes chargés de carburant pour les troupes occidentales ont été incendiés lundi près d’Islamabad. Trente-cinq autres avaient été brûlés la semaine dernière.
Les incursions de l’Otan en territoire pakistanais ont accru les tensions entre Washington et Islamabad, alliés qui entretiennent depuis longtemps des relations difficiles.
Les pressions américaines visant à obtenir du Pakistan qu’il réprime les activistes des zones tribales du Nord-Ouest, qui franchissent la frontière pour attaquer des soldats occidentaux sur le sol afghan, constituent un autre facteur de tensions.
Un complot présumé d’Al Qaïda contre des objectifs européens attire aussi l’attention sur l’action du Pakistan contre les insurgés, à un moment où le pays émerge des inondations catastrophiques de cet été, qui ont fait plus de 10 millions de sans-abri et porté un coup très rude à son économie.
Un responsable des renseignements pakistanais requérant l’anonymat a déclaré à Reuters qu’un ressortissant britannique tué lors d’un raid aérien au Pakistan entretenait des liens avec Faisal Shahzad, ressortissant américain d’origine pakistanaise ayant tenté de faire exploser une voiture piégée le 1er mai dernier à Times Square (New York).
Le Britannique, Abdul Jabbar, s’employait aussi à mettre sur pied une branche d’Al Qaïda en Grande-Bretagne, a dit le responsable des renseignements. Faisal Shahzad a été condamné à la prison à vie mardi à New York.
De tels liens font craindre qu’Al Qaïda et ses affiliés - en particulier les taliban pakistanais, qui ont entraîné Shahzad - ne menacent les pays occidentaux avec une précision croissante.
Le Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP) a juré en septembre de déclencher des attentats aux Etats-Unis et en Europe. Il avait déjà formulé des menaces analogues, mais le complot de Shahzad représente la tentative la plus concrète du mouvement à ce jour.
Le TTP a revendiqué la plupart des récentes attaques qui ont visé les camions acheminant de l’aide à l’Otan. L’essentiel du ravitaillement des forces étrangères déployées en Afghanistan transite par le Pakistan.

Libé
Vendredi 8 Octobre 2010

Lu 643 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs