Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

PSO J318.5-22, une étrange planète sans étoile à 80 années-lumière de la Terre




PSO J318.5-22, une étrange planète sans étoile à 80 années-lumière de la Terre
Identifier des planètes inconnues dans l’Univers est fréquent, mais trouver des mondes solitaires l’est beaucoup moins. C’est pourtant ce que vient d’annoncer une équipe internationale d’astronomes dans la revue Astrophysical Journal Letters. A 80 années-lumière de la Terre, ces spécialistes ont découvert une planète qui n’orbite autour d’aucune étoile. Baptisée PSO J318.5-22, l’exoplanète gazeuse flotterait simplement toute seule dans l’espace.
«Nous n’avons jamais auparavant vu un objet comme cela flottant librement dans l’espace et qui a toutes les caractéristiques de jeunes planètes trouvées en orbite autour d’autres étoiles’, indique Michael Liu, de l’Institut d’astronomie de l’Université de Hawaii à Manoa et principal auteur de cette découverte. En effet, d’après les estimations, la planète se serait formée il y a environ 12 millions d’années, elle serait donc très jeune, et possèderait une masse équivalant à six fois celle de Jupiter.   «Je me suis souvent demandé si de tels objets solitaires pouvaient exister et maintenant nous savons que c’est le cas», a ajouté Michael Liu, repris par l’AFP. C’est grâce au télescope Pan-STARRS 1 (PS1) installé près du Haleakala à Hawaï que la découverte a été rendue possible. Contrairement à la majorité des exoplanètes identifiées ces dernières années, PSO J318.5-22 a été observée grâce à une méthode d’observation directe. Une technique jusqu’ici appliquée à des corps en orbite autour de jeunes étoiles.»Les planètes trouvées par détection directe sont incroyablement difficiles à étudier, dans la mesure où elles se trouvent juste à côté d’étoiles bien plus brillantes. PSO J318.5-22 n’orbite pas autour d’une étoile donc ce sera bien plus facile pour nous de l’étudier», a expliqué le Dr. Niall Deacon du Max Planck Institute for Astronomy, co-auteur de l’étude.
La chose est d’autant plus intéressante que même si sa masse est la plus faible jamais observée pour un corps flottant librement, PSO J318.5-22 possède des caractéristiques (masse, couleur et énergie) qui correspondent à celles de jeunes planètes gazeuses géantes en orbite. «Cela va permettre de fournir une vue magnifique dans les mécanismes internes des planètes gazeuses géantes comme Jupiter, peu après leur naissance», a ainsi ajouté le Dr Deacon cité par Phys.org.
L’exoplanète solitaire a été découverte alors que les astronomes étudiaient des objets particuliers connus sous le nom de naines brunes. Un objet pas suffisamment massif pour être une étoile mais plus massif qu’une planète géante. A cause de leurs températures moyennes, les naines brunes sont pâles et montrent des couleurs rouges. Pour observer ces objets, les chercheurs avaient donc réglé le télescope pour détecter la faible signature des naines brunes. Mais c’est une exoplanète qu’ils ont trouvée.  
Si la découverte est intéressante, ce n’est pas la première fois que les astronomes trouvent une planète n’orbitant autour d’aucune étoile. En novembre 2012, des chercheurs canadiens avaient déjà annoncé avoir trouvé un monde solitaire à quelque 100 années-lumière de nous : l’exoplanète CFBDSIR2149.

Maxisciences
Samedi 19 Octobre 2013

Lu 1889 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs