Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Özil l’incontournable




Özil l’incontournable
Titulaire indiscutable dans une équipe régulièrement chamboulée par le sélectionneur Joachim Löw, le milieu de terrain Mesut Özil a su dépasser un début d’Euro en demi-teinte pour redevenir la clef de voûte du jeu de l’Allemagne.
Alors que les suiveurs de la Mannschaft se désolent de ne plus savoir lire “le jeu” de Löw, soudain devenu expert ès poker-menteur pour ses “onze-type”, il est désormais demandé à Özil de deviner les intentions de son entraîneur.
Peine perdue, car le meneur de jeu allemand, aussi habile à distiller des réponses convenues que des passes décisives sur le terrain, se contente de répondre, de sa voix posée au débit lent: “Le principal c’est que le sélectionneur sache ce qu’il fait. On a vu dans ce tournoi qu’il ne s’est jamais trompé. C’est tout ce qui compte”.
Une chose semble sûre cependant, quand même Bastian Schweinsteiger, “patron” moral de l’équipe, n’est plus indiscutable, Mesut Özil, lui, fait partie avec Manuel Neuer, Philipp Lahm, Sami Khedira, et sans doute Mats Hummels, des rares joueurs sur lesquels les observateurs peuvent miser les yeux fermés pour débuter la demi-finale face à l’Italie jeudi.
Avant qu’il ne se montre tranchant et dangereux contre le Danemark (2-1), ou en quart de finale face à la Grèce (4-2), les prestations d’Özil avaient pourtant laissé jusqu’alors sur leur faim même si le N.8 assure n’avoir jamais été “en difficulté”.
Sacrifice
“Je n’étais pas particulièrement fatigué ou quoi que ce soit. J’étais plutôt satisfait de mes performances” (contre le Portugal et les Pays-Bas), a-t-il expliqué.
Avant d’avancer en guise d’explication: “Evidemment contre les équipes très défensives, comme a pu l’être le Portugal, c’est plus compliqué pour les attaquants de trouver des failles”.
Elu deux fois “joueur du match” face au Portugal puis contre la Grèce, Özil bénéficie surtout du soutien sans faille de Joachim Löw qui a souvent répété que l’impression en demi-teinte laissée par son joueur était due aux mauvaises courses de ses coéquipiers, qui ne faisaient pas le bon appel.
“En ce qui concerne ses performances, il n’y a pas de +si+ ou de +mais+, il s’est sacrifié pour l’équipe, l’a défendu Löw après la phase de poules. Il donne tout à l’équipe. Beaucoup regardent leur performance individuelle, mais moi, je regarde aussi ce qu‘il apporte à l’équipe.”
“Il est créatif et sait comment faire des passes qui vont créer des espaces dans la défense”, a ajouté le sélectionneur.
“ Özil contre l’Italie”
Difficile, donc, de se passer d’un tel profil! Et c’est peut-être ce qui a conduit Löw à opérer un changement radical contre la Grèce, avec Reus, Schürrle et Klose titularisés à la place de Podolski, Müller et Gomez. L’entente devant s’en était trouvée d’un coup bien plus évidente et naturelle.
Bien qu’il concède lui rester “encore une petite marge de progression, (qu’il) compte bien l’exploiter contre l’Italie”, le joueur du Real Madrid fait passer l’équipe avant tout. 
En demi-finale, “ce ne sera pas Özil contre l’Italie, mais l’Allemagne contre l’Italie. On est un tout, où chacun soutient les autres. Si on arrive à jouer avec tout notre potentiel, je suis convaincu qu’on battra les Italiens”, a-t-il ajouté.
Altruiste mais aussi consensuel, il refuse de se projeter vers une éventuelle affiche rêvée en finale face à l’Espagne. “Ce ne serait pas correct de parler d’une finale Allemagne-Espagne. Les quatre équipes en demi-finales ont mérité leur place. On va d’abord faire un premier pas, comme les Espagnols. Après, cela nous est complètement égal qui sera en face en finale, que ce soit le Portugal ou l’Espagne”, a-t-il conclu.
AFP

Libé
Mardi 26 Juin 2012

Lu 281 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs