Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture la semaine prochaine de l’enquête de l’ONU sur les crimes de guerre à Gaza





Le porte-parole de l’ONU Rolando Gomez a précisé que cette mission conduite par l’ancien procureur international Richard Goldstone devrait commencer son travail dès la semaine prochaine. Gomez a déclaré aux journalistes que Goldstone a demandé à plusieurs reprises au gouvernement israélien de coopérer à cette enquête. Gomez n’a pas été en mesure de dire si Goldstone a reçu une réponse.
L’Etat hébreu a toujours qualifié cette enquête d’”intrinsèquement faussée” dans la mesure où elle a été ordonnée par le Conseil des droits de l’Homme. Israël accuse cette instance forte de 47 membres d’impartialité.
Le 20 mai dernier, Richard Goldstone avait annoncé qu’il allait poursuivre son enquête sur d’éventuels crimes de guerre dans la Bande de Gaza diligentée par le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, et ce sans avoir eu l’accord d’Israël.
Le juge sud-africain qui a déjà été procureur du TPIY (Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie) et du TPIR (Tribunal pénal international pour le Rwanda) avait expliqué que son équipe et lui sont déçus de ne pas avoir eu l’accord du gouvernement israélien. Il a ajouté qu’il souhaitait entamer son enquête en Israël pour appréhender le point de vue israélien d’abord.
Dès le 15 avril dernier, un haut responsable de l’Etat hébreu avait fait savoir qu’Israël ne coopérerait “très probablement pas” à cette enquête.
Le même jour, le Hamas assurait qu’il collaborerait avec le juge Goldstone dans le cadre de l’instruction sur des crimes de guerre qui auraient pu être commis dans la Bande de Gaza par l’armée israélienne ou par le Mouvement de la résistance islamique.
Des organisations de défense des droits de l’Homme soupçonnent les deux parties d’avoir violé les lois de la guerre durant l’opération “Plomb durci”. L’offensive dite “Plomb durci”, lancée par l’Etat hébreu le 27 décembre contre le Hamas pour faire cesser les tirs de roquettes en provenance de la Bande de Gaza a duré trois semaines. Elle a fait quelque 1.400 morts palestiniens, la plupart des civils, selon les responsables sanitaires de Gaza et les ONG.
Par ailleurs, un haut commandant du Hamas a été tué par des soldats israéliens à Hébron en Cisjordanie, après 14 ans de traque, a annoncé jeudi le mouvement de la résistance islamique.
Selon l’armée israélienne, les soldats avaient encerclé la maison du militant et l’ont appelé à se rendre, mais il a alors ouvert le feu. Tsahal affirme que les militaires ont riposté et qu’il a été abattu.
D’après l’armée israélienne, Abed Majid Daodin, 45 ans, avait recruté des kamikazes et les avait envoyés perpétrer des attentats-suicide, dont deux attaques dans des bus en 1995 qui avaient tué au total 10 Israéliens et blessé plus d’une centaine d’autres.
Abed Majid Daodin avait été incarcéré par l’Autorité palestinienne après les attentats mais libéré après l’éclatement de la nouvelle Intifada en 2000. Le Hamas a promis de venger sa mort.

AP
Samedi 30 Mai 2009

Lu 283 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs