Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture du 6ème Festival international du film de Dakhla




La 6ème édition du Festival International du film de Dakhla, organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, s’est ouverte, vendredi soir à Dakhla, par un hommage à des figures du cinéma arabe et étranger.
Un vibrant hommage a été rendu au réalisateur suédois Richard Hubert, l’acteur égyptien Gamal Soliman, l’actrice marocaine Chaïbia Al Adraoui et la réalisatrice et actrice espagnole Ruth Armas, lors de la cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée en présence du ministre de la Communication, du ministre du Tourisme et du   gouverneur de la province d’Oued Eddahab.
Le film ‘’Unique voie pour Antibes ‘’ du réalisateur suédois Richard Hubert a été également projeté en ouverture de cet événement, qui vise l’ancrage de la culture cinématographique. Un total de 7 films représentant la Jordanie, l’Irak, le Yémen, la Tunisie, le Liban, l’Egypte et le Maroc sont, par ailleurs, en lice pour la compétition officielle du film arabe du Festival de Dakhla, initié par l’Association d’animation culturelle et artistique des Provinces du Sud.
Notons, d’autre part, que le jury de la compétition officielle du Festival international du film de Dakhla est composé de professionnels du monde des arts et des lettres tels que le réalisateur Ibrahim Chakiri (Maroc), le directeur d’information de la chaîne Al Arabi à Londres, Ali Oudjana, l’actrice Nesreen Faour de Palestine, Khalid Issa, critique et journaliste d’Egypte, et l’écrivain et romancier Mohamed Al Sbouî de Tunisie.
L’événement sera ponctué par la projection d’une sélection de films de la Suède invitée d’honneur de cette 6ème édition, organisée en partenariat avec l’Institut suédois du film et le Festival du film arabe de Malm (MAFF, Suède), comme les films ‘’L’ultime phrase’’ du réalisateur John  Therwil, ‘’The ice dragon (Le dragon de glace) du réalisateur Martin Hogdahl, “Hotell” de la  réalisatrice  et metteur en scène de théâtre Lisa Langseth, et ‘’The pirate bay  away from keyboard’’ du réalisateur Simon Klose.
Dans la catégorie courts-métrages, une sélection de productions de  réalisateurs irakiens consacrées à la situation des  ‘’enfants en temps de  guerre’’ sera projetée lors de cette édition. Dans le cadre du panorama du film national, il sera procédé à la projection  de six films marocains.
Le festival connaîtra l’organisation d’un atelier de formation au profit des professionnels, des jeunes originaires de la ville de Dakhla et des provinces  du Sud et qui sera encadré par le réalisateur marocain Adil Al Fadili, ainsi  que d’un colloque sur la propriété intellectuelle en collaboration avec le  ministère de la Communication.

Lundi 23 Novembre 2015

Lu 588 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs