Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture du 6ème Festival international de cinéma et mémoire commune de Nador




Le rideau a été levé, mardi soir, sur la 6ème édition du Festival international de cinéma et mémoire commune (FICMEC) de Nador, en présence d'un parterre d'artistes et de personnalités du monde de l'art, de la culture et des médias. Organisé par le Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix du 6 au 12 novembre, ce Festival se tient cette année sous le thème "La mémoire des eaux océanes".
Intervenant à l'ouverture de cet événement culturel, qui célèbre cette année le cinéma indien, le directeur du Festival, Abdesslam Boutayeb, a indiqué que le choix porté sur l'Inde comme invitée d'honneur ne se justifie uniquement pas par son industrie cinématographique très développée, mais également par son système démocratique élaboré en parfaite harmonie avec son histoire très riche et qui a inspiré le monde. Il a fait remarquer que le choix du thème de cette édition est motivé par la volonté d'initier un débat fructueux sur les valeurs partagées par les êtres humains et les attentes des ressortissants des pays des deux rives de l’Océan, dont le Maroc fait partie. Pour sa part, l'ambassadeur de la République de l'Inde au Maroc, Mme Kheya Bhattacharya, a souligné que cette édition, qui offre aux cinéastes marocains et indiens un espace d’échange et de partage d'idées , met en compétition une sélection très riche de films, saluant, par là même, les efforts consentis par le comité d'organisation.
Le cinéma indien, marqué par son éclectisme et sa richesse et porteur d’émotions et de valeurs sociales, fait partie intégrante du quotidien des Indiens, a-t-elle dit, notant que le Maroc est devenu une destination en vogue pour les stars et producteurs de cinéma. Lors de cette soirée, égayée par des musiques et danses chorégraphiques, des hommages ont été rendus à Mohamed Chihab, conjoint de l'actrice Fatima Ouchay, et à Najia Mbarki, l'épouse de l'acteur Salaheddine Benmoussa pour leurs rôles indéniables dans le soutien sans cesse de leurs compagnons tout au long de leur carrière artistique. Sous un tonnerre d’applaudissements, le public a reçu le jury long métrage présidé par l'actrice espagnole, Esther Regina et assistée par le comédien marocain Ahmed Badri, le journaliste et spécialiste du cinéma, Bilal Marmid, l’écrivain mauricien Khal Torabully, le critique de cinéma tunisien, Mahmoud Jemni, l’écrivain et réalisateur bulgare Georgi Balabanov et de l’acteur égyptien Cherif Awad.
S'agissant de la présidence du jury du film documentaire, elle a été confiée à l’acteur et réalisateur français Pierre Henri Deleau alors que le penseur et chercheur irakien, Abdelhussain Shaaban, a été désigné à la tête du jury scientifique. Outre la projection de films, le programme de cette édition prévoit des rencontres-débats et des activités cinématographiques qui aborderont la thématique de l'édition d’un point de vue historique et politique, mais aussi sur le plan des droits de l’Homme. Huit longs métrages représentant l’Espagne, la Grèce, l’Inde, l’Irak, l’Italie, le Maroc, la Pologne et le Portugal ont été retenus pour concourir aux prix du Festival dans cette catégorie, à savoir le Grand prix Mar Chica, le meilleur scénario, le meilleur rôle féminin et la meilleure interprétation masculine, outre celui du public.
Dans la catégorie "documentaire", neuf films représentant l’Argentine, le Brésil, le Canada, le Chili, l’Espagne, la France, le Maroc, le Pérou et la République dominicaine seront en compétition pour les quatre prix réservés à cette catégorie. Le Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix a créé également cette année, en collaboration avec la Fondation des Trois Cultures un prix spécial appelé "Prix de la Fondation des Trois Cultures".

Jeudi 9 Novembre 2017

Lu 886 fois


1.Posté par Najih le 08/11/2017 20:29 (depuis mobile)
La sécurité nous interdit l’accés, c’est un ordre du directeur.
Vraiment déçu

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs