Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture des vannes de la quote-part qatarie des dons du CCG

Cérémonie d’accueil officiel à Marrakech de l’Emir de l’Etat du Qatar




Ouverture des vannes de la quote-part qatarie des dons du CCG
La première visite de l’Emir du Qatar, S.A. Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, au Maroc à l’invitation du Souverain, a été bénéfique pour les deux pays sur tous les plans et a apporté plusieurs bonnes nouvelles pour l’économie nationale et surtout pour la trésorerie générale du Royaume. Comme attendu, après des entretiens avec le Souverain, 4 conventions de coopération ont été signées, donnant le coup d’ouverture des vannes pour le déblocage de la part du Qatar des dons du pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG). En effet, les deux chefs d’Etat ont présidé, vendredi à Marrakech, la cérémonie de signature de quatre conventions de coopération bilatérale qui portent, notamment sur la modification de la convention relative à la prévention de la double imposition et à la lutte contre l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu, un mémorandum d’entente sur la participation de l’Etat du Qatar dans le financement de projets de développement dans le Royaume, et une autre convention relative au renforcement de la coopération bilatérale pour la réalisation de projets d’infrastructures.
Selon les premières indiscrétions, la deuxième convention s’inscrit dans le cadre du déblocage de la quote-part qatarie, qui s’élève à 1,25 milliard de dollars, des dons des pays du Conseil de coopération du Golfe  (CCG). Il s’agit notamment du financement de projets d’infrastructures et de développement agricole et social.  Depuis son annonce il y a près d’un an, les responsables financiers marocains attendaient avec impatience l’ouverture des vannes pour le décaissement de ce subside à titre de recettes du trésor. Ce qui aura pour effet la réduction du déficit des finances publiques.
Avec ces conventions, le processus s’annonce sous de bons  auspices. Pour le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaïd, le mémorandum d’entente sur la participation de l’Etat du Qatar au financement de projets de développement dans le Royaume traduit l’engagement du Qatar à verser sa quote-part financière au Maroc. Et ce, dans le cadre du don de 5 milliards de dollars sur une période de cinq ans, décidé par l’ensemble des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) en faveur du Maroc, a confirmé le ministre à l’agence MAP.
Les sommes versées permettront de financer plusieurs projets économiques et sociaux au Royaume, portant sur des infrastructures et des équipements de base, tels les routes, les barrages, les chemins de fer, outre le secteur de l’enseignement, a expliqué l’argentier du Royaume.
S’agissant de la convention portant la prévention de la double imposition et la lutte contre l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu, il a indiqué qu’elle offrira plusieurs avantages devant encourager plus hommes d’affaires qataris à investir au Maroc, notamment dans les secteurs du tourisme et des services. 

M.T
Mardi 31 Décembre 2013

Lu 231 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs