Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture des candidatures pour le Prix du Maroc du livre




Le ministère de la Culture a annoncé l'ouverture des candidatures pour le Prix du Maroc du livre au titre de l’année 2017 devant les auteurs, poètes, critiques, chercheurs et les traducteurs marocains ayant publié leurs œuvres en 2016. La candidature au Prix du Maroc du livre peut être présentée par l'auteur, par une maison d'édition, ou par une institution culturelle ou académique, indique mercredi un communiqué du ministère précisant que tout dossier de candidature doit cependant être accompagné d'une demande manuscrite signée par l'auteur.
Le Prix du Maroc du livre comprend les domaines du "récit et de la narration" (roman, récit, texte théâtral), "les sciences humaines", "les sciences sociales", "les études littéraires, artistiques et linguistiques", "la poésie", et "la traduction". Le dernier délai de dépôt de candidature indiqué par le ministère est le 13 janvier, note le communiqué, ajoutant que les résultats seront annoncés le  30 mars.
Rappelons, par ailleurs, que le poète Abdelkrim Tebbal et le romancier Tarik Bekkari ont remporté le Prix du Maroc du livre 2016 qui a récompensé d'autres noms dans divers domaines scientifiques et de recherche. Abdelkrim Tebbal a été sacré dans la catégorie poésie pour son recueil "Namnamat", tandis que Tarik Bekkari a été primé dans la catégorie du récit et de la narration pour son roman "Numidia", a annoncé, mardi à Rabat, le président de la commission du prix, Mohamed Noureddine Affaya, lors d'une conférence de presse.
Dans la catégorie des sciences humaines, Ahmed Jabroune s'est illustré avec son livre "L'émergence de la pensée politique islamique et son développement", ex-aequo avec Ahmed Sarrou, primé pour son œuvre "La théorie et la pratique en médecine andalouse, entre Ibn Rochd et Ibn Zohr". Le Prix du Maroc du livre dans la catégorie des sciences sociales est revenu au livre posthume "Les deux visages du Roi, le Monarque et le Commandeur des croyants" de feu Mohamed El Ayadi, tandis que le prix des études littéraires, artistiques et linguistiques a été remporté par Abderrazak Tourabi pour son œuvre "Sarf wa tarkib allougha al arabia" (la structure de la langue arabe). Concernant le prix de la traduction, il a été attribué ex aequo à Rajaa Boumediene pour sa traduction en espagnol du livre de Mohamed Chokri "Le fou des roses" et Khalid Bensghir pour son œuvre traduite de l'anglais "Les juifs du Maroc et le récit de la mémoire".

Vendredi 25 Novembre 2016

Lu 718 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs