Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture des Rencontres de MovieMed : Ciné-tourisme à l’honneur




Ouverture des Rencontres de MovieMed : Ciné-tourisme à l’honneur
C’est sur présentation d’une étude sur le ciné-tourisme, que les travaux des 2èmes Rencontres ont démarré jeudi au Palais des congrès à Ouarzazate. Une nouvelle approche pour promouvoir deux secteurs qui doivent aller de pair  mais qui parfois s’impactent mutuellement, notamment dans des villes comme Ouarzazate, Malaga, Tripoli, Alexandrie, Tunis…
Exposée par Marie-George Guillien- André, du Pôle Ressources Economiques de la Chambre de commerce et d’industrie de Marseille-Provence, cette étude entend mettre en valeur les potentialités naturelles et humaines, climatiques, logistiques au niveau des infrastructures à même de permettre le développement d’un territoire.
Les participants  à ces rencontres, marquées par la présence du ministre de la Communication, Khalid Naciri, sont passés, par la suite, à la première table ronde initiée sur les partenariats ciné-tourisme et ont répondu, chacun à partir de son point de vue à la question : Comment attirer des tournages sur un territoire ?
Carrefour des leaders publics et privés de l’audiovisuel et du tourisme du pourtour méditerranéen, MovieMed  étalé sur trois jours à Ouarzazate, réunit des professionnels, des décideurs et opérateurs dans le secteur appartenant au Maroc, Egypte, Espagne, France, Liban, et  Tunisie. Tables rondes et débats leur permettront d’échanger leurs expériences et de conclure des partenariats, afin de se serrer les coudes. L’objectif est d’ériger les domaines du cinéma et du tourisme en un véritable levier de développement.
Le projet MovieMed piloté par la Chambre de commerce et d’industrie de Marseille et soutenu par Invest in Med, vise à dresser un état des lieux de ces ressources et à permettre aux producteurs et commissions du film des pays méditerranéens de se rencontrer et de développer des intérêts communs avec les acteurs du tourisme.
A travers sa stratégie, la ville de Ouarzazate parie sur le secteur pour relever le défi du développement, à travers l’attraction de nouveaux tournages, à la faveur d’un grand territoire, où la neige alterne, avec les dunes, les oasis, le désert et où les montagnes rivalisent avec des  plaines à perte de vue.

Rachida Alami
Vendredi 21 Janvier 2011

Lu 381 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs