Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture de liaisons terrestres entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal

Signature à Rabat de deux conventions pour l'exploitation de lignes de transport routier de voyageurs




Ouverture de liaisons terrestres entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal
Deux conventions pour l'ouverture de liaisons terrestres régulières entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal ont été signées lundi à Rabat.
La première convention, relative à l'ouverture de liaisons terrestres régulières entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal, a été signée, du côté marocain, par la Compagnie de transport au Maroc (CTM) et Supratours (filiale de l'ONCF), du côté mauritanien par la société Tayba (filiale du groupe NOIGUED) et du côté sénégalais par la société TAL (Transport Afrique Logistiques), acteur de référence dans le transport de marchandise et la logistique au Sénégal.
La deuxième convention relative à l'ouverture de liaisons terrestres régulières entre le Maroc et la Mauritanie a été paraphée par la CTM, Supratours et la société mauritanienne Tayba.
L'ouverture de liaisons entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal s'inscrit dans le cadre de la dynamique que connaît le secteur du transport au Maroc et dans le cadre de la coopération Sud-Sud, a déclaré à la presse le ministre délégué auprès du ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, ajoutant que les deux conventions mettent en relief l'ancrage africain du Royaume et vont contribuer au développement de l'infrastructure du transport des voyageurs et des marchandises.
Dans le même cadre, le président de la société sénégalaise TAL, Moustapha Sy, a Souligné de ces conventions représentent une réponse concrète à l'appel de SM le Roi Mohammed VI, lors de sa dernière visite au Sénégal, à développer l'axe Maroc-Sénégal, mettant l'accent sur l'importance du transport routier dans le renforcement des liens entre les peuples de la région.
Le directeur de la société Tayba, Mohamed Lamine Abdallah Nouigued, a exprimé, pour sa part, l'espoir que les démarches visant à faciliter la circulation entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal, auront un impact positif et des résultats bénéfiques pour les peuples de la région, soulignant que la conclusion de ces deux conventions offre une occasion importante à saisir pour le bien des trois pays.
Le directeur général adjoint de la CTM, El Ghazouani Jalili, a indiqué que les sociétés signataires de ces conventions ambitionnent de mettre à la disposition des voyageurs dans les trois pays des voyages confortables, en conformité avec les règles de la sécurité internationale.

Libé
Mercredi 6 Novembre 2013

Lu 753 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs