Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture de la fête du cinéma la plus prestigieuse au monde

La montée des marches du 69ème Festival de Cannes est pour ce soir




Des milliers de cinéphiles et professionnels du 7ème art sont attendus sur la Côte d'Azur, à l’occasion de la 69ème édition du très couru Festival de Cannes dont le coup d’envoi sera donné ce soir.
En effervescence depuis plusieurs jours, le rendez-vous de tous les superlatifs s’ouvre cette année dans des conditions de sécurité draconiennes, six mois après les attentats de Paris. A ce propos, les autorités françaises ont indiqué avoir mobilisé des moyens exceptionnels afin d’assurer la sécurité des lieux et des festivaliers dont de nombreuses stars qui monteront les fameuses marches dès ce soir.
Présenté hors compétition, le dernier Woody Allen, « Café Society », donnera le coup d’envoi de cette édition qui verra se succéder de grands noms de la scène cinématographique mondiale et de nouvelles étoiles montantes.
La 69ème édition se déroule sous la présidence australienne de George Miller. Le réalisateur de la célèbre saga « Mad Max » succède aux frères Coen à la tête de la prestigieuse compétition qui verra en lice 21 films dont 13 européens.
Le président du jury est entouré de personnalités du cinéma mondial, en l’occurrence Arnaud Desplechin (France), Kirsten Dunst (Etats-Unis), Valeria Golino (Italie), Mads Mikkelsen (Danemark), Làszlo Nemes (Hongrie), Vanessa Paradis (France), Katayoon Shahabi (Iran) et Donald Sutherland (Canada). Ces derniers décerneront la Palme d'or et les principaux prix de ce 69ème Festival de Cannes le dimanche 22 mai courant.
Soulignons que Cannes, qui compte d’ordinaire 74.000 habitants, devait accueillir plus de 200.000 personnes durant les douze jours que dure la fête du cinéma.
Pour rappel, c’est en 1939 que Jean Zay, ministre de l'Education nationale, décida de créer ce qui deviendrait quelques années plus tard le plus grand rendez-vous du cinéma mondial. Plusieurs villes, à l’instar de Biarritz, Vichy, Deauville, Le Touquet, Aix-les-Bains et Alger étaient candidates à l’époque pour abriter cette manifestation et contrer ainsi la Mostra de Venise.
Incapable de réunir les fonds nécessaires pour accueillir cette fête du cinéma, la ville de Biarritz perdit face à Cannes qui signa alors un contrat officiel avec l'Etat français.

Sélection officielle

Plus de quatre-vingts longs métrages seront projetés en sélection officielle, dont 21 en lice pour la Palme d'or, lors du 69e Festival de Cannes, du 11 au 22 mai. Dix-huit films sont en compétition dans la section Un certain regard.

21 films en compétition
- "Toni Erdmann" de Maren Ade (Allemagne)
- "Julieta" de Pedro Almodovar (Espagne)
- "American Honey" d'Andrea Arnold (Royaume-Uni)
- "La Fille inconnue" des frères Dardenne (Belgique)
- "Personal Shopper" d'Olivier Assayas (France)
- "Juste la fin du monde" de Xavier Dolan (Canada)
- "Ma Loute" de Bruno Dumont (France)
- "Forushande" d'Asghar Farhadi (Iran)
- "Paterson" de Jim Jarmusch (Etats-Unis)
- "Rester vertical" d'Alain Guiraudie (France)
- "Aquarius" de Kleber Mendonça Filho (Brésil)
- "I, Daniel Blake" de Ken Loach (Royaume-Uni)
- "Mal de pierres" de Nicole Garcia (France)
- "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza (Philippines)
- "Bacalauréat" de Cristian Mungiu (Roumanie)
- "Loving" de Jeff Nichols (Etats-Unis)
- "Agassi" de Park Chan-Wook (Corée du Sud)
- "The Last Face" de Sean Penn (Etats-Unis)
- "Sieranevada" de Cristi Puiu (Roumanie)
- "Elle" de Paul Verhoeven (Pays-Bas)
- "The Neon Daemon" de Nicolas Winding Refn (Danemark)

Hors compétition
- "Café Society" de Woody Allen (Etats-Unis). Film d'ouverture du festival
- "The Nice Guys" de Shane Black (Etats-Unis)
- "Money Monster" de Jodie Foster (Etats-Unis)
- "Goksung" ("The Strangers") de Na Hong-Jin (Corée du Sud)
- "The BFG ("Le BGG - Le Bon Gros Géant") de Steven Spielberg (Etats-Unis)

Séances de minuit
- "Gimme Danger" de Jim Jarmusch (Etats-Unis)
- "Blood Father" de Jean-François Richet (France)
- "Bu-San-Haeng" ("Train to Busan") de Yeon Sang-ho (Corée du Sud)

Séances spéciales
"L'Ultima spiaggia" de Thanos Anastopoulos (Grèce) et de Davide Del Degan (Italie)
- "Chouf" de Karim Dridi (France-Tunisie)
- "Hisseine Habré, une tragédie tchadienne" de Mahamat-Saleh Haroun (Tchad)
- "La Forêt de Quinconces" de Grégoire Leprince-Ringuet (France)
- "Wrong Elements" de Jonathan Littell (Etats-Unis)
- "Exil" de Rithy Panh (Cambodge)
- "La Mort de Louis XIV" de Albert Serra (Espagne)
- "Le Cancre" de Paul Vecchiali (France)

Alain Bouithy
Mercredi 11 Mai 2016

Lu 850 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs