Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture, ce soir, du Festival du film marocain à New York : Neufs œuvres édifiantes à l’affiche




Ouverture, ce soir, du Festival du film marocain à New York : Neufs œuvres édifiantes à l’affiche
Faire entendre sur une scène internationale les voix, le multiculturalisme et les réalisateurs du Maroc est l’objectif clairement affiché du Festival du film marocain dont le coup d’envoi sera donné ce soir à 18h30, à New York.
Organisé à l’initiative de la Fondation du Haut Atlas, cet événement cinématographique entend aussi «montrer la complexité et la beauté de la vie au Maroc à travers neuf longs métrages», indiquent les organisateurs. La projection de ces productions marocaines sélectionnées sera précédée par celle d’un échantillon de films réalisés par des étudiants de l’Ecole supérieure des arts visuels de Marrakech (ESAV), précise-t-on.
Le Festival, qui est à sa deuxième édition, célèbre cette année les arts marocains tout en adhérant au développement humain, précisent ses promoteurs. En effet, l’achat d’un ticket permettra directement aux communautés rurales marocaines d’établir des pépinières d’arbres fruitiers et de faire avancer la Compagne 1 million d’arbres de la Fondation», signalent les organisateurs. Ainsi, la soirée d’ouverture sera marquée par des enchères silencieuses de photos, suivies à partir de 17h de la projection en avant-première américaine du long métrage «La 5ème corde», de la réalisatrice Selma Bargach, et d’un court-métrage réalisés par les étudiants de l’ESAV.
Le lendemain, samedi 19, les cinéphiles et curieux américains ainsi que les nombreux invités attendus à cette manifestation, seront conviés à la projection de huit films marocains dont les thèmes portent sur divers sujets. Les festivaliers auront droit à des drames, documentaires et comédies qui font la fierté du cinéma marocain et la valeur de ses cinéastes.  Pour cette deuxième édition, le Festival propose au public une belle sélection de films qui ne manqueront pas de susciter la curiosité et l’admiration du public invité. Il s’agit de:  «Deux femmes sur la route», «Une minute de soleil en moins», «Tout ce que je veux faire» (documentaire), «Le blues des cheikhates» (documentaire), «Mektoub», «Ali Zaoua, prince de la rue», «Terminus des anges», «Amours voilées» et la «5ème corde». Soulignons que ce Festival bénéficie du parrainage de l’Office national marocain du tourisme et de nombreuses autres institutions qui se sont engagées à appuyer la campagne 1 million d’arbres lancée par les organisateurs au profit des familles rurales marocaines.
Enfin, la Fondation du Haut Atlas est à la fois une organisation américaine et une association marocaine créée en 2000 par d’anciens volontaires du Corps de la paix. Cette organisation est dotée depuis 2011 du statut consultatif spécial du Conseil économiques et social des Nations unies.
 «A ce jour, elle a planté 329.800 arbres fruitiers, bénéficiant ainsi grandement à environ 2.500 familles marocaines une fois les arbres mûrs», récence-t-elle.
Le Festival du film marocain se tient jusqu’au 19 novembre courant.

ALAIN BOUITHY
Vendredi 18 Novembre 2011

Lu 831 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs