Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ould Bouhali avait reconnu l'existence de liens entre Aqmi et les séparatistes : Alger limoge le pseudo-ministre de la Défense du Polisario




Ould Bouhali avait reconnu l'existence de liens entre Aqmi et les séparatistes : Alger limoge le pseudo-ministre de la Défense du Polisario
Algérien d'origine sahraouie, Mohamed Lamine Ould Bouhali vient d'être limogé de son poste de pseudo-ministre de la Défense du Polisario.  Ancien militaire de l'armée algérienne (ALN), il a été placé à son poste par l'Algérie afin d'avoir la haute main sur tout ce qui touche à la chose militaire, voire au trafic d'armes au sein du mouvement séparatiste. A preuve, son nom a été mêlé  en 1982, à un trafic d'armes, ce qui avait indisposé ses séides qui avaient découvert à leurs dépens que les armes qu'ils offraient au Polisario étaient vendues aux rebelles touaregs d'Algérie. Ce qui ne pouvait se faire sans sa complicité.
Ould Bouhali a été alors convoqué au ministère de la Défense algérien où il avait été sermonné sans plus. Ne disposant pas d'un éventuel remplaçant  aussi fidèle et aussi soumis que lui, il a été maintenu à son poste.
Mais les prises d'otages à l'intérieur même des camps du Polisario qui ne pouvaient être perpétrées qu'avec la complicité de hauts responsables du mouvement séparatiste et les enquêtes qui ont suivi avaient pointé du doigt les services relevant de Bouhali et du département qu'il dirige. Le Département du renseignement et de la sécurité (DRS) algérien a continué, néanmoins,  à fermer l'œil sur  son protégé et sur ses agissements. Et ce jusqu'à la publication par le quotidien espagnol ABS de sa dernière déclaration reconnaissant les liens du Polisario avec AQMI.
Le ministère algérien de la Défense a alors convoqué Khaddad, un autre Sahraoui, mais d'origine mauritanienne celui-ci, auquel il a été ordonné de faire porter le chapeau des relations du Polisario avec la nébuleuse terroriste à Ould Bouhali donnant, de la sorte, au DRAS une raison pour limoger son protégé. Qui veut tuer son chien, dit-on, l'accuse de rage ! Khaddad aurait, selon des sources des camps de Tindouf, accusé Bouhali d'être impliqué dans tous les trafics qui sévissent dans les camps et qui touchent à la drogue et aux armes.
Le limogeage de ce dernier intervient donc dans un contexte où une nouvelle coalition est en train de se former pour lutter plus efficacement contre les mouvements terroristes qui risquent d'embraser toute la région en l'afghanisant et qui comprendrait, selon le journal en ligne espagnol, Al Confidencial digital, la France, la Grande-Bretagne, l'Espagne, les USA et plusieurs pays proches de la zone du Sahel, dont le Maroc.

Ahmadou El-katab
Jeudi 13 Septembre 2012

Lu 1239 fois


1.Posté par mohamed EL BAKI (mohamedelbaki) le 13/09/2012 09:42
Lobbying,manipulations,provocations etc... rien ne pourra déstabiliser notre pays.Notre Maroc est dans la voie des réformes politiques,administratives,judiciaires et sociales.La marche dans les voies des réformes,initiatives et progrès n'est pas une tache facile.Mais laz volonté est là.Le peuple est en confiance.Notre diversité fait notre FORCE.Le Maroc du nord au sud,de l'est à l'ouest ne lachera rien sur ses terres historiques vis à vis de n'importe quel gouvernement (Algérie ou espagnol). L'Histoire et le Droit International s'applique sans controverse et malgrè les subversions.
Notre slogan restera : Allah,Al Wattane,Al Malike.

Mohamed EL BAKI,
Retraité S.N.C.F.,militant politique,syndicaliste et associatif.
France.

2.Posté par le marocain le 13/09/2012 11:07
A lire l'information, il est claire que la pseudo "RASD" est une grande province Algérienne le long des frontières avec le Maroc.Et le mercenaires Abdelaziz n'est autre qu'un mannequin déguisé en un faux et fou chef de cette république imaginaire.
Si Bouhali est Algérien et entre temps Ministre de défense du Sahara,donc on ne s'étonne pas qu'il y a des choses,que notre Pays avait dévoiler à plusieurs reprises.
Il faut dire même les membres du gouvernement sah....raoui ne sont que des algériens résidant dans le sud de ce pays.
Un jour le voile tombera complètement et les amis du soit disant polisario aura une belle gifle .

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs