Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Oui à la coexistence, non au terrorisme

Congrès à Casablanca réunissant les victimes marocaines et étrangères du terrorisme




Oui à la coexistence, non au terrorisme
L’Espace moderniste pour le développement et la coexistence organise les 25, 26 et 27 avril, en collaboration avec l’Association internationale des victimes du terrorisme, un congrès international  sous le thème « Oui à la coexistence, non au terrorisme ».  
L’ouverture des travaux qui aura lieu  vendredi sera marquée par les allocutions respectives de nombreuses personnalités représentant le gouvernement, les deux Chambres du Parlement, le Conseil supérieur des oulémas, les églises et les synagogues au Maroc ainsi que les deux associations initiatrices de cette importante manifestation. En fin d’après-midi,  une conférence-débat portant sur le rôle des religions dans la diffusion   des valeurs de tolérance et de coexistence  verra la participation des représentants du Conseil supérieur des oulémas et du conseil de la communauté juive au Maroc.
Au programme de samedi, figurent nombre d’activités dont des témoignages et les expériences   de plusieurs associations représentant les victimes du terrorisme, des visites des lieux des attentats du 16 mai 2003, un sit-in devant la stèle commémorative érigée à Casablanca à la Place Mohammed V à la mémoire de ces victimes.
« Les foyers du terrorisme dans le monde  et le rôle des facteurs régionaux et internationaux », tel est le thème de la conférence-débat qui se déroulera dans l’après-midi avec la participation de Moussaoui Ajlaoui, Abdelali Abdouni,  Abderrahim Manar Slimi, Miloud Belkadi et Mountassir Hamada.  
Par ailleurs, des responsables des partis de l’USFP, de l’Istiqlal, du PAM, du RNI,  et du Mouvement populaire animeront, à leur tour, un débat avec pour thème « Le rôle de l’encadrement politique  pour contrer le terrorisme ».
Pour leur part, Driss El Yazami, Mohamed Nachnach et Said Khoumri et le président d’Amnesty international au Maroc interviendront dimanche respectivement sur le phénomène du terrorisme entre les spécificités nationales et les mécanismes internationaux, les rôles des organisations des droits de l’Homme pour préserver la société contre le danger du terrorisme.
A partir de  midi de la même journée, une conférence  ayant pour thème  «La société  civile et la nécessité d’encadrer la société pour lutter contre le phénomène du terrorisme » sera  animée par Wahid Moubarak, secrétaire adjoint de l’Espace moderniste pour le développement et la coexistence, Fattah Bennani, président de Bayt Al Hikma et Marco Valvela.  
Le dernier débat au programme de ce congrès portera sur « Le traitement médiatique national du phénomène du terrorisme avec la participation D’Abdelhamid Jmahri, Abdellah Bekkali, Tawfik Bouaachrine, Mokhtar Laghzioui, Abdellah Damoune, Abdelmouiim Dailami, Noreddine, Miftah, Samira Sitail et Ahmed Aklikam. 

L.B
Vendredi 25 Avril 2014

Lu 1196 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs