Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouarzazate : L'offre territoriale en faveur du secteur touristique




La politique d'offre territoriale consiste à définir les caractéristiques et par conséquent les prestations que le territoire est capable de proposer à ses cibles, d'instaurer des contacts réguliers avec les acteurs locaux pour déceler les besoins actuels et d'adapter voire d'anticiper l'offre territoriale aux évolutions probables de la demande potentielle.  En effet,  nous pouvons avancer que l'offre territoriale est une offre dynamique dans la mesure où les besoins des populations cibles évoluent dans le temps et l'offre des territoires concurrents n'est pas stable et figée. En se basant sur le diagnostic auquel nous avons procédé auparavant, nous estimons que le territoire de Ouarzazate dispose de potentialités considérables au niveau des activités immatérielles, c'est-à-dire les services. Il n'est donc pas en déphasage avec la tendance mondiale: l'économie mondiale devient de plus en plus immatérielle et on parle encore de l'économie de services pour mettre en valeur le rôle que jouent les services dans la croissance économique mondiale. Par conséquent, nous estimons que l'offre du territoire de la province de Ouarzazate peut s'articuler autour de trois axes : offre touristique, offre culturelle et cinématographique. Cette offre s'inscrit dans la même  perspective de positionnement déjà proposée. Il est à rappeler que toutes les variables marketing devraient constituer un dosage harmonieux et cohérent.
Pour assurer une offre touristique compétitive, le territoire devrait procéder à un ciblage bien étudié afin d'attirer les clients les plus importants. En termes d'investissement, la province de Ouarzazate devrait établir une stratégie de promotion des investissements : la Chambre de commerce et l'annexe du Centre régional d'investissement pourraient jouer un rôle primordial dans ce cadre. Néanmoins, il convient de souligner que la nature des investissements est plus importante que leur volume. En effet, si le territoire dispose d'un projet de développement local, les investissements devraient s'y intégrer. L'investissement devait contribuer au développement local durable.
Quant à l'offre culturelle, il s'agit tout simplement de la protéger contre le phénomène de globalisation pour qu'elle garde sa spécificité. En effet, ce territoire est doté d'un patrimoine culturel très riche et diversifié. Allant des troupes folkloriques à la diversité linguistique et des traditions en passant par les paysages architecturaux qui sauvegardent une mémoire  riche de faits économiques et sociaux. Donc il convient seulement à ce niveau d'entretenir ce patrimoine afin qu'il soit au développement du territoire.
 
La stratégie de communication territoriale
 
Le savoir-faire qui se traduit par une politique d'offre territoriale efficace est bon mais le faire-savoir est beaucoup mieux. C'est à ce niveau que plus d'efforts devraient être déployés concernant la province de Ouarzazate dans la mesure où le territoire n'a pas développé sa notoriété. La probabilité pour qu'il soit attractif est minimale. La stratégie de communication peut être schématisée de la manière suivante en s'articulant autour de trois axes fondamentaux : les objectifs, les moyens et les cibles.
Il convient ainsi de souligner que la stratégie de communication n'est pas l'affaire d'un seul acteur mais plutôt une action intégrée, c'est-à-dire que tous les acteurs (citoyens, organisations non gouvernementales, services déconcentrés, centre régional d'investissement…) devraient y contribuer en se considérant ambassadeur du territoire.
La stratégie de communication de la province de Ouarzazate aura au moins trois objectifs essentiels :
-Faire connaître le territoire
-Faire aimer le territoire
-Faire agir (c'est-à-dire inciter les populations cibles à opter pour ce territoire)
Le premier objectif consiste à développer la notoriété du territoire : par exemple avant de choisir un site pour y investir, l'investisseur fait appel à l'ensemble de références, c'est-à-dire un ensemble de territoires qu'il connaît auparavant. Ainsi le territoire devrait avoir un positionnement clair afin qu'il soit facilement retenu.
La province de Ouarzazate devrait donc mener des campagnes de communication permettant de développer la notoriété de ce territoire afin qu'il soit la destination privilégiée pour les touristes et  les investisseurs potentiels. Une panoplie de moyens s'avère utile à ce niveau. Et le moyen le plus adéquat, à notre sens actuellement, est l'Internet  par la mise en place de sites permettant de valoriser les potentialités de la province. Néanmoins, un site est nécessaire pour la mise à jour d'une manière continue. En plus, le bouche à oreille est un canal incontournable : il conviendrait ainsi d'intervenir auprès des prescripteurs (agences de voyages, tour-opérateurs …) afin de développer l'attractivité de ce territoire. La participation aux foires et salons spécialisés s'avère une opportunité incontournable dans la mesure où ils constituent un canal très important pour développer la notoriété du territoire et la présentation de l'offre de Ouarzazate.
Pour le second objectif, il consisterait à développer une image de marque favorable auprès des clients de Ouarzazate. D'une part, il conviendrait de développer le lien social chez les Ouarzazis pour qu'ils soient fiers d'y appartenir; d'autre part, il s'agirait de fidéliser  les clients de Ouarzazate en les poussant à y retourner. Nous tenons à signaler à ce niveau que les taux de retour des touristes est très faible et par conséquent,  nous pouvons tirer la conclusion que les territoires n'arrivent pas à fidéliser leurs clients.
Et pour le troisième objectif qui tend à faire agir les cibles de la communication, il consisterait à pousser le client ciblé à opter pour le produit made « in Ouarzazate ».
La communication locale et territoriale devrait s'exercer sur les principaux axes complémentaires :
- la promotion de tous les territoires de la province sans discrimination;
- Le renforcement de la cohésion sociale;
- La communication interne.

* Délégué du tourisme à Ouarzazate


Par Mohamed Cheikh Laghdaf Maalaynayn *
Mardi 22 Mars 2011

Lu 870 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs