Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

‘‘Orient Music Express’’ s’élance à grande vitesse : Casablanca en feu et en transe




‘‘Orient Music Express’’ s’élance à grande vitesse : Casablanca en feu et en transe
On s’est bien et beaucoup amusé samedi 6 au Complexe sportif couvert Mohammed V de Casablanca lors de la première de «Orient Music Express». Le très attendu méga show qui célébrait ce soir sa première édition.
Jusque tard dans la nuit, les Casablancais et leurs nombreux invités ont applaudi et dansé aux rythmes des étoiles orientales et marocaines heureuses d’être présentes à cette grande soirée et visiblement au mieux de leur forme. Un show digne des grands rendez-vous mondiaux de la musique qui aura gratifié trois heures durant des spectateurs (venus parfois de Rabat et d’autres villes du Royaume),  d’un copieux cocktail de sonorités orientales magnifiquement interprétées par des stars du moment.
Sur une scène magnifiquement décorée, se sont succédé des étoiles  du Maroc, Liban et Egypte venues illuminer la scène casablancaise, dans une ambiance à la fois sobre, festive et conviviale. Et, à certains moments, électrique. Des moments de bonheur exceptionnels orchestrés par des artistes qui n’avaient d’yeux que ce public si enthousiaste et surtout cette jeunesse qui s’était mise sur son 31 pour accueillir comme il se doit ses idoles. Ses stars tant adulées. Et ce soir, des stars, il y en a vraiment eu pour tout le monde.
Etaient à l’affiche, en effet, Carole Samaha, Mohamed Hamaki, Fnaire, Claude de Challe et Jean-Marc Challe, Marwan Khoury, Joseph Attieh, Pascale Machaalani, Sofia Essaidi, Ramy Ayash, Ysa Ferrer, Youness, Kamel Shadi, Sofia Marikh, Ali Mazbouh et Youness. Une belle brochette d’artistes qui ont dignement assuré à cette soirée l’envergure internationale et le prestige qu’elle pourra prochainement revendiquer sans sourciller.
Chacun dans son style a fait danser le public en interprétant trois morceaux de son répertoire (2 pour Younès) dont certains furent repris en chœur par les spectateurs qui ne tardèrent pas à délaisser leurs sièges pour squatter la devanture de la scène. Et mieux apprécier les stars et surtout immortaliser l’événement.
A tout seigneur, tout honneur : c’est à Marwan Khoury qu’est revenu l’honneur d’ouvrir le bal de cette première édition assurant à ces festivités une belle entrée en douce dans la «planète Orient». Chargé de composer l’hymne «Chantons Ensemble» de cet événement, le chanteur, compositeur et poète libanais a émerveillé de nombreux fans casablancais qui l’ont ovationné d’un bout à l’autre de sa prestation.
La température s’éleva d’un cran avec l’entrée d’abord en douce et progressivement fracassante sur scène du groupe Fnaire qui a rapidement mis en feu le Complexe sous ses airs très dansants. Une cadence qui ne s’arrêtera plus puisque les artistes suivants  reprendront le flambeau sur la même cadence, donnant du fil à retorde aux agents de sécurité que l’enthousiasme débordant des fans mettaient à rude épreuve.
Il faut dire que ce soir, tous les artistes ont reçu un accueil chaleureux des plus enthousiastes. C’est à croire que le plateau offrait les meilleurs de la scène orientale. Ce qui n’est d’ailleurs pas faux.
«C’est toujours un bonheur de jouer à la maison» a déclaré Sofia Essaidi en bouclant sa prestation très applaudie. Très dansante, la franco-marocaine a interprété trois merveilleux morceaux dans trois langues différentes (français, anglais et arabes) devant un public jeune totalement acquis à «La rêne Cléopâtre».
Très attendu ce soir, Ramy Ayach  s’est offert à maintes reprises un bain de foule offrant au public une occasion de se frotter à leur idole et de côtoyer celui dont les morceaux et le charisme ont fait chavirer le complexe. Avant de céder la scène à la jeune chanteuse Sofia Marikh qui a eu la lourde tâche et le privilège de clôturer en beauté cette première édition.
Très satisfaits, les promoteurs de cette soirée exceptionnelle ont promis de rééditer l’exploit à Casablanca. Une promesse qui ne peut que réjouir le public.
En attendant, le train ‘‘Orient Music Express’’ s’est élancé à grande vitesse et avec succès au bonheur de ses nombreux passagers qui ont pu apprécier, tout au long du voyage, des stars qu’ils ont souvent rêvé admirer. Espérant qu’il arrivera à bon port dans les prochaines gares de son long périple.
Soulignons enfin que ce méga concert a été retransmis en direct sur Internet (www.iam.ma), donnant ainsi l’occasion au monde entier de partager ensemble le bonheur de ce spectacle.
Enfin, le show  mettait en lumière l’Association de soutien aux malades du sang et aux enfants atteints de cancer («AGIR»).

ALAIN BOUITHY
Mercredi 10 Mars 2010

Lu 423 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs