Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Organisée par le CHU de Fès, le 10 avril à l’occasion de la Journée nationale des personnes handicapées

Première journée de médecine physique et de réadaptation




Organisée par le CHU de Fès, le 10 avril à l’occasion de la Journée nationale des personnes handicapées
Le CHU Hassan II de Fès  organise, en collaboration avec la Faculté de médecine et de pharmacie de Fès et l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, la première Journée de médecine physique et de réadaptation (MPR) le 10 avril 2012 à l’occasion de la Journée nationale des personnes  handicapées, sous le thème «La médecine physique et de réadaptation au service du handicap».
Cette manifestation verra la participation d’éminents professeurs marocains concernés par le handicap dans différentes spécialités, et d’un expert français en médecine physique et de réadaptation ainsi que d’une équipe de kinésithérapeutes, orthophonistes, orthoprothésistes du CHU, et du secteur privé et public de la région de Fès-Boulemane.
L’objectif de cette journée est de faire connaître la  médecine physique et de réadaptation  en tant que discipline médicale  spécialisée dans le handicap dans toutes ses composantes et qu’elle qu’en soit l’origine. En effet, l’enquête nationale sur le handicap réalisée au Maroc en 2004 a mis en évidence que le handicap est secondaire à une origine acquise (pathologie ou accident) dans 78% des cas, ce qui reste majoritaire par rapport à l’origine congénitale (22%). Cette vérité s’oppose au fait que l’image du handicapé dans l’esprit des citoyens reste fortement liée à l’enfant avec retard mental. Ainsi, cette journée a pour objectif de resituer les champs de compétence de la MPR pour les différentes catégories pathologiques (neurologique, rhumatologique, traumatologique, pédiatrique, etc.) afin d’assurer leur réhabilitation et accompagner leur réintégration dans la société.
La première Journée comportera deux parties :
•Une première partie  traite de recherche clinique et fondamentale sur le handicap.
Elle sera organisée le matin en collaboration avec le laboratoire des neurosciences. Elle aura non seulement des répercussions positives sur la formation continue des médecins, mais aussi sur l’amélioration de la recherche fondamentale sur le handicap et l’amélioration de la prise en charge des patients marocains
•Une deuxième partie sur les champs de compétence de la MPR :
Elle comprendra deux séances avec plusieurs conférences animées par des professeurs et des spécialistes dans le domaine du handicap.
La MPR est une spécialité médicale émergente et très peu connue dans notre pays. Elle a pour principale cible toute situation pathologique source de handicap physique et/ou mental.
Sur le plan national, 1.530.000 personnes handicapées (5,12%) nécessitent une prise en charge en MPR, plus d’un quart de ces patientes souffrent d’un handicap moteur  (27%) souvent acquis (78%) et le nombre de médecins MPR par 1000 habitants reste insuffisant, avec  l’existence d’une cinquantaine de spécialistes MPR au Maroc
Au niveau de la région Fès-Boulmane, qui compte 1.573.055 habitants (2004), 80.000 personnes handicapées nécessitent une prise en charge en MPR. Cette région dispose de trois médecins MPR, un professeur assistant, un spécialiste dans le secteur public et un spécialiste dans le privé.
Le centre hospitalier provincial dispose de quelques lits (une dizaine de niveau II) qui restent très insuffisants pour répondre aux besoins des malades.
Si le CHU dispose d’une équipe mobile MPR composée de 15 kinésithérapeutes, avec des avis spécialisés dans les services en amont et des consultations de MPR, il n’y a pas de possibilité de prendre en charge les malades lourdement handicapés faute de moyens (absence de lits d’hospitalisation spécifique pour la MPR). Ainsi, cette journée permettra une meilleure sensibilisation aussi bien des confrères médecins dans d’autres spécialités que des différents intervenants non médicaux pour assurer une meilleure prise en charge des patients et améliorer les conditions de travail en MPR dans la région.
Au terme de cette journée, le comité d’organisation compte attirer l’attention sur l’importance de la MPR dans la prise en charge du handicap et la nécessité de soutenir cette jeune spécialité.

ATAICHE HASSAN
Mardi 27 Mars 2012

Lu 1328 fois


1.Posté par yantour mohamed le 12/08/2012 17:43
Je demande des renseignements concernant la créeation d'un établissement contenant le maternelle et jardin d'enfant pour les endecap-physique.
Cordialement .

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs