Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Organisée à l'initiative de l'Association AMEWA : Marche verte intellectuelle à la Sorbonne




Le professeur Abdelhamid El Ouali, auteur d'un important ouvrage sur le Sahara, a été l'invité de l'Association AMEWA qui promeut le leadership des femmes, et ce le samedi 9 janvier 2010. L'ouvrage qui appuie la position du Maroc dans ce conflit artificiel, a été présenté lors d'une rencontre organisée à La Sorbonne, à Paris. Cette manifestation a été rendue possible grâce au soutien exclusif de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger. Aussi, cette rencontre s'inscrit-elle dans le cadre des initiatives organisées dans l'esprit du Pacte de Boujdour qui a été signé le 28  décembre 2009 par les Associations RME du monde entier, sous l'égide de la province de Boujdour. Lors de cette rencontre, un hommage posthume a été rendu au regretté Mohamed Boughdadi dont l'épouse était présente à cette occasion.
Plus d'une centaine de représentant de la société civile maghrébine ont répondu favorablement à l'invitation de l'Association, ce qui prouve que la société civile dans les pays du Maghreb est consciente des enjeux et de la portée nationale de l'affaire du Sahara marocain. D'ailleurs, entre autres participants, on a relevé la présence de femmes avocates franco-marocaines, d'origine sahraouie, le doyen d'une université marocaine, des hautes cadres marocains et internautes installés dans la capitale de l'Hexagone ainsi qu'un groupe de doctorants de la Sorbonne et d'autres membres de la société civile aux origines maghrébines.
Il faut dire que ces femmes ont su mobiliser avec beaucoup de succès la plupart des Associations des MRE à Paris ainsi que des Marocains de Suisse, de Belgique et d'autres pays européens.La région française d'Alsace et la région Paca ont ainsi repris le flambeau  national allumé par AMEWA pour continuer à mobiliser et défendre la position marocaine, notamment en pressant la communauté internationale de procéder au recensement des séquestrés  de Tindouf.Cette rencontre a ainsi connu beaucoup de succès grâce à la forte mobilisation et à la qualité des messages véhiculés par l'ouvrage du professeur Abdelhamid El Ouali.
Cette initiative de l'Association AMEWA est à saluer à plusieurs égards du fait qu'elle avait mobilisé beaucoup d'intellectuels et de représentants de la société civile en France et dans d'autres pays européens et montré que le conflit artificiel du Sahara est monté de toutes pièces par l'Algérie.

L
Samedi 16 Janvier 2010

Lu 338 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs